Publicité
13 août 2019 - 15:44 | Mis à jour : 17:03

Près de 600 000 $ pour trois entreprises florissantes

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Trois entreprises en croissance, Usinage F.R. de Saint-Antonin, Tourbière Ouellet & fils inc. de L’Isle-Verte et la Laiterie Óra de Rivière-du-Loup ont bénéficié de contributions remboursables totalisant 595 000 $ de la part de Développement économique Canada, ce mardi 13 aout.

Les financements ont été annoncés par la ministre du Revenu national et député de Gaspésie-Les-Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, lors d’un passage à Rivière-du-Loup en fin d’avant-midi. 

«Nous sommes heureux de soutenir le développement de ces trois entreprises […] Nos petites et moyennes entreprises sont créatrices d’emplois et de richesses pour leurs milieux. Elles sont performantes et elles ont à cœur le développement de leur région», a-t-elle partagé.   

Les sommes accordées par le gouvernement du Canada permettront aux entreprises récipiendaires d’atteindre les objectifs qu’elles se sont fixés. La réalisation du leurs projets générera des investissements totaux de 2 645 950 $, ainsi que la création de 6 emplois, dont 4 chez Usinage F.R. 

Grâce au coup de pouce financier, l’entreprise antonienne, spécialisée dans la fabrication en grande série de pièces de conception moyennement complexes, compte d’ailleurs faire l’acquisition des équipements spécialisés lui permettant d’optimiser sa productivité et sa capacité de production. Elle a reçu une contribution remboursable de 300 000 $ sur un investissement total de 842 000 $. 

«L’aide nous a permis de faire l’achat et l’installation d’une tour d’usinage à contrôle numérique afin d’être plus compétitifs avec nos clients.  Nous avons aussi fait l’acquisition d’un système de ventilation et de climatisation afin d’offrir des conditions de travail idéales à nos employés», a partagé le président, François Rossignol, annonçant du même coup que l’entreprise venait de finaliser le renouvellement d’un contrat de 3 ans, représentant tout près d’un million $, avec Camso, une division de Michelin. 

ROBOTISATION 

Touchée directement par la pénurie de main-d’œuvre, une situation qui freine sa capacité de production alors que les commandes se multiplient, Tourbière Ouellet & fils inc. s’est tournée vers la robotisation et l’automatisation. Son projet de 1 226 000 $, pour lequel elle a obtenu une contribution remboursable de 220 000 $, permettra de remédier à la situation grâce à l’ajout d’équipements robotisés et automatisés, tels qu’un robot d’ensachage muni d’équipements auxiliaires. 

«C’est une problématique importante pour nous», a confié le président Stéphane Ouellet. «Présentement, ça fait un an qu’on ne fournit pas à la tâche, qu’on a un carnet de commandes rempli à cause du manque de main-d’œuvre […] On passe donc au 4.0 pour en faire plus. On va être quatre fois moins dans l’usine pour produire quatre fois plus.»

Enfin, la Laiterie Óra poursuit son développement à son immeuble du parc industriel de Rivière-du-Loup en faisant l’acquisition de nouveaux équipements de transformation laitière (système de pasteurisation, embouteilleuse semi-automatisée, etc.), grâce à des investissements de 577 750 $. Elle a obtenu une contribution remboursable de 75 000 $.

Le propriétaire, Jean-Mathieu D’Amour, a confirmé que de nouveaux produits seront commercialisés prochainement. 

 

Publicité

Commentez cet article