Publicité
13 août 2019 - 15:24 | Mis à jour : 15:44

1,6 M$ pour deux PME de la MRC de Rivière-du-Loup

Toutes les réactions 2

Deux PME de la MRC de Rivière-du-Loup se partageront un peu plus de 1,6 M$ provenant de Développement économique Canada (DEC) pour les régions du Québec afin qu’elles puissent se doter de technologies de pointe qui leur permettront d’améliorer leur production et de pallier à la pénurie de main-d’œuvre. Ces entreprises sont AMT Moulage de Saint-Cyprien et Cotech/Xmétal de L’Isle-Verte.

Collaboration spéciale, Maxime Paradis Le Placoteux

Cette somme a été officialisée par la ministre du Revenu national et députée de Gaspésie—Les Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, au nom de Navdeep Bains, ministre responsable du portefeuille de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique au sein du gouvernement de Justin Trudeau. Elle s’inscrit dans une enveloppe totale de 1,8 M$ destinée aux deux entreprises nommées précédemment, mais également à Technologie InovaWeld de La Pocatière.

« C’est une contribution financière qui fait une énorme différence pour les régions et les trois entreprises concernées, puisqu’il s’agit de PME en expansion qui cherchent à être plus compétitives et davantage sur les marchés internationaux », indique la ministre.

AMT MOULAGE

Chez AMT Moulage, qui reçoit la plus grosse part du gâteau avec un 1 M$, la contribution financière de DEC s’inscrit dans le cadre d’un investissement global évalué à un peu moins de 3,5 M$. Il doit permettre à l’entreprise de faire l’acquisition, entre autres, d’une cellule de montage de nouvelle génération, des automates, des protocoles et des interfaces performantes pour l’utilisation de ces nouvelles technologies.

En pleine croissance, AMT Moulage, dont le 2/3 de sa production consiste à concevoir des pièces en aluminium pour l’industrie automobile, emploie actuellement 120 personnes et se dit toujours à la recherche de personnel. « C’est sûr qu’il y aura des emplois qui vont accompagner l’implantation de ces nouvelles technologies, mais à la base, cet investissement va surtout nous permettre de pousser encore plus loin tout l’aspect productivité et qualité de nos produits », mentionne Frédéric Jean, directeur général adjoint chez AMT Moulage.

COTECH/XMÉTAL

Pour sa part, Cotech/Xmétal de L’Isle-Verte reçoit une somme de 628 000 $ pour un projet d’environ 1,7 M$ destiné à optimiser sa capacité de production par l’acquisition de cellules robotisées servant à la fabrication de godets de pelles mécaniques, des bennes de chargeurs sur roues, ainsi que des logiciels spécialisés. «Pour nous, cette aide financière nous permet de prendre un risque qu’on n’aurait peut-être pas assumé seul dans le contexte actuel de pénurie de main-d’œuvre. Partir à la conquête de nouveaux marchés, sans avoir nécessairement la capacité de livrer, c’est toujours risqué», résume Etienne Côté, copropriétaire de Cotech/Xmétal.

Grâce à ces cellules robotisées, M. Côté estime que Cotech/Xmétal pourra contourner, d’une certaine façon, cette problématique de main-d’œuvre qui afflige actuellement son entreprise. «Chez nous, on a 22 postes d’ouverts qu’on comble occasionnellement de façon temporaire depuis près de deux ans. Mais grâce à ce projet, pour chaque cellule robotisée en fonction, on pourra réorienter environ trois soudeurs en moyenne vers des productions qui elles ne sont pas adaptées à la robotisation, parce qu’une cellule nécessite qu’un seul opérateur non spécialisé en soudure pour la faire fonctionner», précise-t-il.

Ces cellules robotisées doivent être pleinement opérationnelles au plus tard le 31 décembre prochain.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • C'tu juste moi, ou ben ça sent les élections a plein nez ?!?

    Elvis Creton - 2019-08-13 20:07
  • Bravo pour les deux entreprises

    Je suis toujours surpris de constater à quel point la MRC de Rivière du loup est avant gardiste et pro active dans les dossiers de subventions et d’implantation d’usines. Bravo le lonbiying est fort et puissAnt. Qu’on pense à l’usine gagne-pain. Merci monsieur lLagace d’avoir plein de contacts pour St-Cuprien. Vous êtes un champion dans le coin. Médaille d’or

    Mais pourquoi que la MRC des Basques n’arrive pas à soutirer des usines et subventions ???? Depuis des lustres on attend la dite usine de granules à St-jean-de-Dieu avec ses 50 emplois en usine et 150 emplois indirects???????
    On dirait que le député a parti pris dans l’attribution des subventions ou dans l’analyse des dossiers d’usine !
    C’est vrai que la MRC des Basques il n’y a que st jean de dieu d’assez solide pour recevoir de grandes usines. Les autres villages sont presque menacés de fermeture. Et Trois pistoles.... et bien à part la culture y a rien en place pour activer les emplois Ça ressemble à un grand désert économique Bon sang je ne peux pas croire que st jeAn de dieu avec ses 1700 âmes peut s’occuper seul de faire travailler la mrc des Basques

    Sérieusement il faut quasiment songer à abolir l’entité de mrc et fusionner soit à riv du loup ou rimouski

    Rene - 2019-08-13 16:31