Publicité
7 octobre 2015 - 13:57 | Mis à jour : 13:58

Bernard Généreux défend le Partenariat transpacifique

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Toutes les réactions 4

Rivière-du-Loup – Le candidat conservateur dans Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, a défendu mercredi l'entente sur le Partenariat transpacifique (PTP), accord de libre-échange entre 12 pays qui compte près de 800 millions de clients.

Bernard Généreux était accompagné du candidat conserveateur Maxime Bernier, qui a soulevé l'ire de nombreux producteurs agricoles par ses propos des derniers jours à différents médias.

Ce dernier a entre autres affirmé en entrevue à Radio-Canada que « ceux qui se plaignent du PTP ne sont que des pro-syndicalistes qui se plaignent le ventre plein». Il en a rajouté sur les ondes de RadioX à Québec, en qualifiant les syndicats qui pestent contre le PTP «d’illettrés économiques».

BERNARD GÉNÉREUX OPTIMISTE

Bernard Généreux a quant à lui souligné que « les PME manufacturières exportatrices de notre comté bénéficieront des nouvelles opportunités offertes par certains des marchés les plus dynamiques du monde, tout comme notre secteur agricole qui y fera aussi des gains importants.»

Le candidat du Parti conservateur affirme aussi que grâce au PTP, le Québec pourra tirer parti de nouveaux débouchés commerciaux pour l’exportation de ces produits agricoles non seulement dans des marchés établis, mais aussi dans de nouveaux marchés émergents.

PRODUCTEURS DE LAIT INQUIETS

« Le gouvernement canadien avait pourtant promis de protéger intégralement la gestion de l'offre. C'est la deuxième fois en deux ans que nous payons le prix d'une entente de libre-échange. Même s'il est trop tôt pour en évaluer précisément l'impact économique, il est clair que les coûts seront très élevés pour les producteurs, les transformateurs, pour nos régions et pour les milliers de travailleurs qui vivent de ces secteurs», a commenté pour sa part le président des Producteurs de lait du Québec, Bruno Letendre.

LA RELÈVE EST DÉÇUE

La Fédération de la relève agricole du Québec (FRAQ) dénonce les lourdes pertes subies par les secteurs sous gestion de l'offre qui devront dorénavant composer entre autres avec un accès supplémentaire de 3,25% sur le marché du lait, de 2,3 % sur le marché des œufs et de 2,1 % sur celui du poulet au Canada.

La FRAQ compte près de 2 000 membres et 13 syndicats affiliés. Sa mission est de former un réseau rassembleur de jeunes passionnés d'agriculture, qui vise à améliorer les conditions de leur établissement.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Quel imbécile, ce Maxime! Je travaille dans le milieu de la production laitière depuis 25 ans, ces gens-là maintiennent nos campagnes à bout de bras, travaillent 7 jours sur 7 toute leur vie, font vivre notre pays en maintenant notre paysage. Sans paysans, tout retournerait en friche, les campagnes se videraient.
    Respect pour nos producteurs, ceux qui nous font notre bouffe, lait, yogurt, fromage, oeufs, poulets etc.
    Cet insignifiant n'en est pas à sa première bourde, en fait à chaque fois qu'il ouvre la bouche c'est pour dire une connerie. Je voudrais bien l'y voir, lui et ses supporteurs heureux à s'atteler pour accomplir une journée de travail d'un producteur.
    En France, il ont éliminé les quotas, résultat : un suicide d'agriculteur par jour depuis quatre ans. Maxime avait promis de protéger la gestion de l'offre, qui est surpris de sa lâcheté? Vous? Pas moi.
    Faites un peu de recherche sur le net, les agriculteurs États-Uniens ont de la peine à survivre avec 1200 vaches en lactation, les prix fluctuent comme le prix du porc au Canada, ils sont sur la corde raide, toujours en danger, le lait produit doit être maximisé par des hormones, illégales ici, et leur industrie est dépendante d'une main-d'oeuvre illégale et sous-payée, sans laquelle ils seraient en faillite.

    Clément Doyer - 2015-10-07 18:09
  • Quel cloune ce Bernie !

    Pete - 2015-10-07 17:05
  • Moi j'ai confiance en Bernard Généreux, seule lui s'est lever dans le conté pour nous protégé des autres races qui ne veule pas s'assimiler à nous autres les québécois de souche.

    monsieur Généreux, vous avez mon vote!

    Antoine - 2015-10-07 16:56
  • ben oui , un poteau de harper

    Le gars a été maire de La pocatiere, ou est situé l' ITA et
    il se présente dans une circonscription qui compte une sur
    une économie agricole importante surtout en ce qui a trait
    aux fermes laitieres.

    Et il s'en va défendre une entente qui porte directement
    préjudice à l'industrie laitiere dans notre région.

    Une excellente raison pour ne pas voter pour cet imposteur qui
    va supporter toute les actions du gouvernement conservateur
    et ce même si elle nuisent à notre région.

    Et c'est pas la visite de l'insipide Maxime Bernier qui va nous faire changer d'idée.

    M.L - 2015-10-07 15:47