X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Les producteurs forestiers déplorent la récente baisse du prix du bois de sciage

durée 29 septembre 2015 | 14h23
  • Rivière-du-Loup – La Fédération des organismes de gestion en commun du Bas-Saint-Laurent et le Syndicat des producteurs forestiers du Bas-Saint-Laurent déplorent la baisse récente du prix du bois de sciage de résineux produit et livré aux usines de la région.

    À la suite du dépôt du projet régional adressé au ministre Lessard, le printemps dernier, qui visait à doubler la récolte de bois issue de la forêt privée d’ici trois ans, force est de constater que la chute du prix du sciage de résineux viendra compromettre cet objectif.

    « Pour répondre à cet ambitieux objectif, les producteurs forestiers et leurs organisations se sont structurés afin de respecter leur engagement. Selon les plus récentes données, on peut affirmer que les producteurs de la forêt privée remplissent, jusqu’à maintenant, leur part du contrat puisque le niveau de récolte est nettement en avance par rapport à l’an dernier, à pareille date », souligne Pierre Sirois, président de la Fédération des organismes de gestion en commun du Bas-Saint-Laurent.

    « Par contre, voyant cette diminution de prix fulgurante, il est évident que la récolte de bois ralentira et que cet objectif ne pourra être atteint. Le prix affiché par des usines de la région, pour la corde de 8 pieds de résineux, nous ramène au prix de 2008, soit 210 $ la corde.

    Par rapport à l’automne 2014, ceci représente une diminution pouvant aller jusqu’à 25 $ la corde », déplore Roger Vaillancourt, président du Syndicat des producteurs forestiers du Bas-Saint-Laurent. « On comprend mal les raisons qui justifient cette baisse puisqu’il existe de nombreuses scieries situées à l’extérieur de la région qui affichent un prix supérieur et qui ont, pourtant, les mêmes débouchés pour leurs produits, que les usines de la région », ajoute-t-il.

    Les représentants des propriétaires espèrent un redressement des prix afin d’atteindre leur objectif de récolte, ce qui créera des retombées économiques encore plus importantes pour l’ensemble de la région.

     

    commentairesCommentaires

    1

    • J
      jyo73
      temps Il y a 7 ans
      Vendez le hors Québec. Manque de concurrences au Québec.

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h00

    Près d’un demi-million versé en 15 ans par le Fonds Jeunesse Témiscouata

    Le Carrefour jeunesse-emploi de Témiscouata a présenté, mercredi dernier, la 26e remise des bourses du Fonds Jeunesse Témiscouata. L’initiative créée en 2007 a permis d’offrir 1132 bourses totalisant une somme de 446 475 $ à des jeunes ayant choisi d’effectuer un stage de formation, ou de venir s’établir et travailler ou démarrer une entreprise au ...

    30 novembre 2022 | 7h02

    Le Groupe Lebel en attente dans deux projets majeurs

    Le Groupe Lebel attend toujours des 
nouvelles à la suite de sa demande faite 
il y a un an au bureau régional du 
ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques à Rimouski pour son projet de 40 M $ à l’usine de Saint-Michel-du-Squatec.  «Quand j’ai rencontré Amélie Dionne, elle m’a fait ...

    28 novembre 2022 | 8h49

    Les frères Bonneville invités au diner-conférence du Centre des dirigeants d’entreprise

    François Xavier et Marc-Antoine Bonneville de Lepage Millwork étaient les invités au diner-conférence du Centre des dirigeants d’entreprise de la région de Rivière-du-Loup qui se déroulait à l’Hôtel Lévesque ce 24 novembre. Les frères se sont confiés sur leurs débuts et la difficulté de se tailler leur propre place dans l’entreprise ...