Publicité
11 février 2011 - 15:05

Des syndicats et organismes communautaires du Bas-St-Laurent en pleine mobilisation

Toutes les réactions 1
Rivière-du-Loup – En prévision du prochain budget du Québec, des syndicats et organismes communautaires, féministes, étudiants, populaires et écologistes, regroupés au sein de l’Alliance sociale et de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics se mobilisent en vue de la manifestation nationale qui aura lieu le 12 mars prochain à Montréal.

Ils veulent ainsi tenter d’infléchir la trajectoire du prochain budget.

Un budget équitable : une question de choix


L’Alliance et la Coalition pressent le gouvernement de s’affranchir du carcan du retour à l’équilibre budgétaire pour 2013-2014. Les deux groupes considèrent que cet objectif fait peser une menace inacceptable sur les services publics et les programmes sociaux. Cela leur paraît d’autant plus inacceptable que le gouvernement Charest est le seul à viser un objectif aussi dangereux.

« L’approche actuelle du ministre Bachand ne peut qu’entraîner des coupes dans les services offerts à la population et elle doit être modifiée. Les services publics et les programmes sociaux sont essentiels au développement de notre région. Ils constituent des remparts contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Ils doivent absolument être préservés », a déclaré Évelyne Langlois, du Mouvement Action Communautaire Bas-St-Laurent (MAC) et porte-parole régionale de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics.

« Le gouvernement Charest doit reculer sur un certain nombre de questions parmi lesquelles la taxe santé de 200 $ et la hausse des droits de scolarité. Ces mesures sont régressives. Elles affectent plus particulièrement la classe moyenne et les plus pauvres »,  croient l'Alliance et la Coalition.

« Avec la révolution tranquille, le Québec a réussi à se sortir d’une ère où les dépenses en santé étaient la principale source d’endettement des ménages, où les jeunes issus de familles moins nanties ne pouvaient pas accéder à l’éducation supérieure, où la charité faisait office de solidarité. Nous n’avons aucune envie de retourner en arrière ! », a ajouté Richard Caron, représentant du Syndicat de la Fonction Publique du Québec (SFPQ) et porte-parole de l’alliance sociale.

3 soirées d'information à Rivière-du-Loup, Rimouski et Matane

C’est dans ce contexte que trois soirées publiques d’information auront lieu au Bas-St-Laurent, les 22, 23 et 24 février.

Ces soirées, ou toute la population est invitée à venir s’informer, auront lieu respectivement à l’Hôtel Universel de Rivière-Du-Loup, au Quality Inn de Matane pour se terminer le 24 février à L’Hôtel Rimouski. Ces trois soirées débuteront à la même heure c'est-à-dire 19 h.

« Le prochain budget du Québec doit marquer un changement de cap. Nous allons donc multiplier nos efforts de mobilisation au cours des prochaines semaines. Un budget équitable pour le Québec, c’est une question de choix ! Par notre mobilisation en région, nous comptons contribuer à ce que le gouvernement fasse les bons ! » a conclu Évelyne Langlois.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo , les amis ! Belle initiative. Pendant que le député ti-jean ,est trop occupé a brasser des «grosses affaire$$ »pour son compte ,et pour les amis du régime , les simples citoyens doivent se mobiliser , pour défendre les droits des plus démunis...Devant l'indifférence de ce sombre personnage , face a la pauvreté, le monde «ordinaire» commence a se réveiller , et a s'unir!! C'est peut-etre le début de quelque chose de gros?? Bravo , et continuons le combat , pour un Québec «plus juste».

    André - 2011-02-13 01:10