Publicité

1 octobre 2008 - 10:15

Un débat à l'image de la campagne

C'est mercredi matin qu'avait lieu le débat des candidats des élections fédérales 2008, organisé par la Chambre de commerce de Rivière-du-Loup et CIEL FM. Devant plus d'une centaine de personnes, les cinq candidats ont tiré leur épingle du jeu en discourant sur leurs priorités respectives.

Visionnez un extrait du débat et les réactions de quelques personnes présentes sur les lieux :

 

À l'image de la présente campagne, le débat a donné lieu à un échange d'idées et à quelques attaques des candidats à l'endroit de leurs adversaires. Aucun coup d'éclat, pas de déclaration choc, les cinq candidats se limitant à énumérer leurs priorités pour la région. Les trois thèmes principaux abordés durant le débat ont été le rôle du député fédéral, le développement économique régional et  les infrastructures de transport régional.

Paul Crête, du Bloc québécois, a entre autres souligné l'aide qui doit être apportée aux individus et aux entreprises d'ici. Il a également rappelé ses réalisation depuis 14 ans, en tant que député. Denis Laflamme, candidat conservateur, a pour sa part rappelé son expérience politique et son expérience dans le milieu des affaires. Il a réitéré son intention de participer au développement de façon proactive, en collaboration avec le milieu.

Jean Bouchard, du Parti libéral, a réitéré son engagement face à l'environnement et la lutte aux changements climatiques. Enfin, Gaston Hervieux, du NPD, a lancé un message de collaboration avec les gens d'affaires, se disant prêt à travailler en collaboration avec eux et à pousser les dossiers qui lui seraient soumis. Claude Gaumond, du Parti Vert, en plus de parler d'environnement, a souligné L'aide qui devrait être apportée aux aînés.

Le débat comportait aussi des questions de trois membres de la Chambre de commerce. Les thèmes abordés ont été le développement du port de mer de Gros-Cacouna, les attentes du milieu manufacturier louperivois, l'exode des jeunes et les attentes des gens d'ici quant aux actions concrètes du futur député pour la MRC, entre autres.


Photos : Nicolas Ouellet

Les questions et la période de débat ont donné lieu à des échanges assez directs entre Paul Crête et Denis Laflamme. La tendance québécoise, qui veut que la présente élection soit une lutte à finir entre conservateurs et bloquistes, s'est transportée à l'intérieur des murs de l'Hôtel Levesque. Le modérateurs, Daniel St-Pierre, de CIEL FM, a eu quelques fois à intervenir afin de rappeler les candidats à l'ordre, afin de respecter le droit de parole de chacun.

Réactions

Y a t-il un gagnant au débat? La question n'est pas facile, mais pour plusieurs, n'existe que deux choix de réponses. « À la ligne d'arrivée, ce sera un photo-finish entre Paul Crête et Denis Laflamme, confirme le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé. Plusieurs thèmes de fond ont été soulevés et ça c'est une bonne chose. » Parmi ceux-ci, le préfet a souligné l'occupation du territoire et le développement des infrastructures.

Pour Michel Morin, maire de Rivière-du-Loup, il était important que les dossiers de la ville ressortent durant le débat. « Le projet de l'aéroport et celui de la méthanisation des matières résiduelles, par exemple, ont été abordés. En ce sens là, je suis satisfait puisque les dossiers que la Ville voulait positionner ont fait partie du débat aujourd'hui », mentionne-t-il.

Enfin, le président de la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup, Christian Pomerleau a trouvé le débat très civilisé et a rappelé le rôle de la Chambre. « Évidemment, la Chambre ne peut pas prendre position. Nous nous devons de jouer un rôle d'information, pour que les gens puissent connaître les alternatives disponibles et ainsi procéder à un choix mieux éclairé. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article