Publicité
16 mars 2009 - 00:00

Le leg d'un bâtisseur

Toutes les réactions 1

L’un des derniers grands visionnaires et bâtisseurs de Rivière-du-Loup s’est éteint à l’âge de 87 ans jeudi dernier. Luc Simard, que l’on présente comme le père des médias électroniques de Rivière-du-Loup, a entre autres été le cofondateur de Radio CJFP (actuel CIEL-FM) et le fondateur de CKRT-TV. Bien que né à Wesmount en février 1921, c’est à Rivière-du-Loup que Luc Simard choisi de s’établir. Il a alors en poche des études à l’École canadienne d’électricité et à l’École technique de Montréal et une véritable passion pour la radio amateur.

En 1946, après des années d’attente, un groupe qui compte entre autres sur la présence de Luc Simard et d'Armand Belle se voit accorder une licence pour l’exploitation d’une nouvelle station AM à Rivière-du-Loup. Ainsi voit le jour Radio CJFP dont l’acronyme rend hommage au sénateur Jean-François Pouliot qui a aidé le groupe de quatre hommes à obtenir sa licence d’exploitation.

La station AM entre en ondes en 1947 et diffuse sur la fréquence 1400. En 1994, Radio CJFP obtient l’autorisation de se convertir à la bande FM et devient l’actuel CIEL-FM. En 2007, l’entreprise célébrait son 60e anniversaire. Entretemps, soit en 1986, M. Simard implante sa deuxième station radio à Rivière-du-Loup, CIBM-FM.

En 1961, celui qui n’a jamais ménagé ses efforts pour que l’actualité d’ici soit traitée par des gens d’ici se lance dans l’aventure télévisuelle. C’est le début de CKRT-TV dont les bureaux initiaux se trouvaient au même endroit que l’antenne émettrice, c’est-à-dire à Rivière-Bleue. Quinze ans plus tard, ce sera au tour de CIMT de se joindre au portrait médiatique de la région. En 1972, c’est dans l’industrie de la câblodistribution avec Câble Rivière-du-Loup qu’on le retrouve et en 1972 il lance l’agence FP Voyages.

HÉRITAGE
Luc Simard, homme d’affaires émérite a pris sa retraite en 1986. Un an plus tard, il était admis à l’Ordre du mérite de l’Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR). La réussite de Luc Simard ne se compte pas seulement en réalisations passées. À l’instar de nombreux entrepreneurs québécois, il a su préparer une relève familiale qui a réussi à porter plus loin ses réalisations.

Son fils Guy Simard, actionnaire principal de Radio Groupe Simard compte aujourd’hui six stations radiophoniques sur un territoire allant de Saint-Georges-de-Beauce à Rimouski. L’autre fils de Luc Simard, Marc, actuel propriétaire de Télé Inter-Rives, possède quatre stations de télévision. De son côté, Michèle Simard est propriétaire des deux agences FP Voyages.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Un très bel exemple pour nos jeunes. J'espère que la Ville saura reconnaître cet homme rapidement et trouvera à nommer qui un parc, qui un édifice en son nom......en autant que la chose ait une signification certaine. Pourquoi pas une montagne...le mont Bleu par exemple?

    Packington - 2009-03-17 18:05