X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Des priorités de développement à cibler pour le Bas-Saint-Laurent

durée 18 mai 2024 | 06h59
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Plus d’une centaine d’acteurs du milieu municipal, politique et institutionnel se sont réunis à Rivière-du-Loup le 10 mai à l’occasion du 4e Forum des partenaires du développement régional. Cet événement a pour objectif de définir les priorités du Bas-Saint-Laurent dans le cadre du renouvellement de la Stratégie gouvernementale pour assurer l’occupation et la vitalité des territoires 2025-2029.

    C’était aussi l’occasion de tracer un bilan de la première année de mise en application du Plan régional de développement 2023-2028 mis en place par le Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent. Parmi ses réalisations, on note la conclusion de plusieurs ententes de partenariat qui concernent le développement social, le secteur bioalimentaire, l’innovation, la lutte aux espèces envahissantes, l’immigration et l’attractivité dans la région.

    De nombreuses enveloppes de financement ont été consenties par le gouvernement du Québec afin de permettre aux initiatives proposées de voir le jour. «Ça démontre la pertinence et l’importance des actions qui sont demandées ou des projets qui sont déposés. Lorsqu’on arrive comme ministre ou comme député avec des demandes qui sont formulées dans le cadre du plan de développement qui a été élaboré de manière concertée, avec autant de gens qui sont d’accord sur les priorités, c’est certain que ç’a une influence positive», indique la ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, Maïté Blanchette Vézina.

    Le Plan régional de développement aide les députées à faire leurs représentations auprès des ministres pour que les politiques gouvernementales puissent s’arrimer avec les priorités du milieu.

    Les fonds débloqués pour la lutte aux espèces envahissantes dans la région, dont la moule zébrée, dont la présence a été confirmée dans le lac Témiscouata, fait partie d’une entente sectorielle négociée.

    «À un moment donné, il faut se coller à la réalité du terrain, de nos municipalités et de nos citoyens pour qu’on puisse travailler ensemble et mettre nos énergies aux bonnes places», ajoute la députée de la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Amélie Dionne.

    Le thème de ce 4e Forum des partenaires du développement régional est «En mouvement pour le Bas-Saint-Laurent». Plusieurs thématiques seront abordées, comme la culture, les services de proximité, l’habitation, la santé, la main-d’œuvre, le soutien aux entreprises, les ressources naturelles, la protection de la biodiversité, la lutte aux changements climatiques et la transition énergétique.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    18 juin 2024 | 15h10

    Québec octroie 1 M$ pour les corridors cyclopédestres du parc Cartier 

    Rivière-du-Loup ira finalement de l’avant avec de nouveaux corridors cyclopédestres dans le secteur du parc Cartier. Les élus ont été réconfortés dans leur décision par l’appui du gouvernement du Québec qui a annoncé, ce mardi 18 juin, l’octroi d’une aide financière de 1 M$ pour aider à concrétiser le projet.   Le maire Mario Bastille avait vendu ...

    18 juin 2024 | 15h00

    Une chaleur lourde au travail ne se prend pas à la légère

    En cette période estivale, le temps chaud peut représenter un danger pour la santé et la sécurité des travailleuses et travailleurs qui effectuent une tâche physique, à l’intérieur comme à l’extérieur. Pour prévenir des accidents graves ou même mortels, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) invite ...

    18 juin 2024 | 14h49

    Chaleur extrême: des précautions à prendre pour protéger votre santé

    Saviez-vous que lorsque la température de l'air extérieur est de 23 °C, la température à l'intérieur d'un véhicule peut atteindre plus de 50 °C? De nombreuses régions du Canada connaissent des périodes de chaleur accablante ou des canicules. La chaleur accablante peut causer des coups de chaleur et même entraîner la mort. Il est important de ...