X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Réfection de l’hôtel de ville de Trois-Pistoles : adjudication d’un contrat

durée 30 août 2023 | 06h59
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Le conseil municipal a adjugé un contrat pour le réaménagement et la réfection de son hôtel de ville ce 14 aout. Deux semaines plus tard, les élus se réunissaient à nouveau en séance extraordinaire afin de déposer un avis de motion pour un règlement d’emprunt de 3 245 000 $. Ce dernier sera officiellement adopté le 11 septembre prochain.

    À LIRE AUSSI » Relance de l’appel d’offres pour la réfection de l’hôtel de ville de Trois-Pistoles

    La soumission acceptée s’élève à 2,8 M$, dont 75 % sera financée par le programme d’amélioration et de construction d’infrastructures municipales (PRACIM). Le montant excédentaire prévu, entre 300 000 et 400 000 $, sera absorbé par la municipalité en cas de dépassement potentiel des couts.

    «On est quand même en dessous de ce qu’on avait prévu. On est dans une bonne posture au niveau budgétaire avec ce projet», souligne le maire, Philippe Guilbert. Rappelons qu’une somme de 3 466 411 $ a été réservée dans le budget de Trois-Pistoles 2023-2024 pour la réfection de l’hôtel de ville.

    L’élu se réjouit que le projet entre à l’intérieur du budget fixé et qu’il soit légèrement inférieur. «On sent qu’il y a quand même une baisse dans le marché de la construction. […] C’est sûr que ça nous a aidés», partage M. Guilbert. 

    Au total, cinq soumissionnaires ont fait des offres dont les prix se ressemblaient, informe le maire.

    GAGNER DU TEMPS

    «En déposant l’avis de motion plus tôt, on gagne un mois en quelque sorte à la place de ne s’en tenir qu’aux séances régulières», avance Philippe Guilbert. Avec les délais habituels combinés avec ceux du ministère, le conseil de ville souhaitait accélérer un peu le processus.

    Le début des travaux est toujours prévu en octobre. Ces derniers devraient durer entre 6 et 10 mois.

    Philippe Guilbert le répète : «Ce n’est vraiment pas un luxe le réaménagement de l’hôtel de ville».
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 15h10

    Retour du «5 à Huîtres» de la Fondation Jeunesse du Bas-Saint-Laurent

    La Fondation Jeunesse du Bas-Saint-Laurent s’associe à Armoires Perreault pour le retour de son « 5 à Huîtres » au profit des jeunes en difficulté. La 19e tenue de l’évènement aura lieu le mercredi 25 octobre 2023 à compter de 17 h à l’Institut Maritime du Québec - École nationale (IMQ) à Rimouski. La Fondation souligne, pour l’occasion, un ...

    Publié à 9h40

    «Des ajustements nettement insuffisants pour nos entreprises», selon Maxime Blanchette-Joncas

    Le député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, avec l’appui de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), estime que l’annonce du gouvernement en ce qui a trait au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) ne répond pas aux besoins des entreprises du Québec qui ont besoin de plus ...

    Publié à 6h56

    Autonomie alimentaire : «C’est grand temps qu’il se passe quelque chose» -Francis Caouette

    Dans une lettre ouverte partagée aux médias et adressée à la députée de Rimouski et ministre des régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie - Îles-de-la-Madeleine, Maïté Blanchette Vézina, le président des Producteurs de grains de l'Est du Québec, Francis Caouette, réitère la nécessité que le gouvernement mette en place un programme spécialement ...