X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

D’un service de garde à l’autre dans les Basques

durée 26 décembre 2022 | 06h57
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Le dernier projet-pilote de service de garde en communauté de 2022, initiative du CPE La Baleine bricoleuse de Trois-Pistoles, verra le jour à Saint-Clément en janvier prochain. 
    Approchée par Claudie Thériault et Joëlle Malenfant, citoyennes, la Municipalité a décidé de se lancer et de les aider à offrir 12 places en garderie à des enfants des Basques.

    «C’est un problème qui est criant en ce moment», a souligné l’agent en développement de Saint-Clément, Camilo Céré-Escribano. Sur le territoire de la municipalité, 17 enfants, comprenant ceux des mamans enceintes, ont besoin d’une garderie. Huit places, soit 75 %, sont réservées à la population clémentoise. Les quatre autres pourraient être laissées aux municipalités avoisinantes, si elles ne trouvent pas preneur.

    Selon les responsables de service de garde en communauté, qui sont infirmières auxiliaires de formation, peu de places restent à combler. «Le bouche-à-oreille s’est fait assez rapidement», a confié Mme Malenfant. Même avec ce nouveau service offert, ce sont 5 à 9 enfants de la municipalité qui seront toujours en attente d’une place.

    Depuis des années, la Municipalité travaillait à mettre sur pieds un centre d’éducation à la petite enfance (CPE), sans succès, puisque le ministère de la Famille considérait que seulement 15 places étaient nécessaires dans les Basques. Alors, quand Claudie Thériault et Joëlle Malenfant ont proposé à la conseillère Christine Michaud de tenir un service de garde en communauté, les élus ont sauté sur l’occasion. «Saint-Clément c’est la municipalité dans les Basques avec la moyenne d’âge la plus basse. C’est un endroit où il y a beaucoup de jeunes familles qui viennent s’installer chaque année», raconte l’agent de développement.

    LA VOLONTÉ D’AIDER

    Pour Claudie Thériault et Joëlle Malenfant, il était important de faire leur part afin de combler un besoin nécessaire. «Quand mes enfants étaient dans une garderie, je les déposais là et je ne me cassais pas la tête. Je n’avais pas besoin de donner mon nom avant de tomber enceinte», se rappelle Mme Malenfant. Se sentir utiles, vivre en harmonie entre leurs vies personnelle et professionnelle, avoir un meilleur horaire de travail sont tous des éléments qui leur ont donné le goût de plonger dans l’aventure et redonner à leur communauté. «Je me sens attendue et j’ai hâte», confie Mme Malenfant.

    D’après Camilo Céré-Escribano, ce projet-pilote va jouer dans la balance dans l’attractivité des gens dans la municipalité et va faciliter la vie de plusieurs citoyens. Claudie Thériault croit aussi que les gens établis à Saint-Clément auront davantage le goût de rester avec cette garderie.

    Au total, les responsables s’occuperont d’environ trois poupons et neuf enfants âgés entre 18 mois et 5 ans. Elles les accueilleront dans un local de la municipalité qui leur sera loué à faibles couts. Situé au 20, rue Principale ouest, il sera entièrement rénové pour respecter les normes nécessaires. Entre autres, un grand mur sera abattu afin de créer une grande aire ouverte, des fenêtres seront ajoutées pour favoriser une lumière naturelle, puis un espace extérieur avec une clôture sera aménagé afin que les enfants puissent jouer dehors sécuritairement.

    Une subvention de 50 000 $ du Fonds de vitalisation de la MRC des Basques a été octroyée à Saint-Clément pour les rénovations. La municipalité, pour sa part, paiera 10 % des travaux, soit au moins 5 000 $. L’ouverture est espérée pour la fin du mois de janvier. Pour l’instant, les parents intéressées à réserver une place pour leur enfant il faut appeler Claudie Thériault au 418 714-2157 avant le 6 janvier 2023. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    28 janvier 2023 | 6h00

    Place aux joues rouges, la programmation Boule de neige débarque à Rivière-du-Loup

    L’hiver 2023 marque le retour de la programmation Boule de neige, du 27 janvier au 18 mars. Place aux joues rouges et aux sourires, Rivière-du-Loup invite les citoyens à croquer l’hiver à pleines dents et profiter de ses multiples occasions de jouer dehors. Les festivités s’ouvrent dès ce vendredi avec la toujours fort populaire marche aux ...

    27 janvier 2023 | 13h33

    Avenir incertain pour les ponts de glace de la région

    Même si certains se réjouissent de la température clémente jusqu’à présent, certains seront déçus. Les conditions hivernales douces risquent de faire en sorte que les ponts de glace de la région ne puissent ouvrir. Les prochaines semaines seront décisives quant à l’avenir des ponts de glace de Saint-Juste-du-Lac/Témiscouata-sur-le-Lac et ...

    27 janvier 2023 | 13h01

    Éric Duhaime considère Rivière-du-Loup comme un terreau fertile pour le PCQ

    Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, s’est arrêté à Rivière-du-Loup le 25 janvier dans le cadre d’une tournée de toutes les circonscriptions de la province amorcée à la suite des élections provinciales. Son défi principal sera de maintenir l’intérêt pour son parti pendant quatre ans. Il croit que la région est sensible aux ...