X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Une vague de virus respiratoires aux portes du Bas-Saint-Laurent

durée 2 décembre 2022 | 11h48
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Même si le taux d’occupation des urgences au Bas-Saint-Laurent est toujours sous contrôle à 71 % le 2 décembre, le directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent, Dr Sylvain Leduc, s’attend à ce qu’une vague d’influenza frappe la région. Ce virus s’ajoutera au cocktail des virus respiratoire syncytial (VRS) et de la COVID-19, déjà présents sur le territoire.

    «Il y a d’autres virus qui circulent en plus, comme le rhino virus, mais ce sont les trois qui frappent le plus fort. Nos urgences sont achalandées et très achalandées par moments, mais elles ne sont pas à surcapacité comme dans les régions métropolitaines», explique Dr Sylvain Leduc.

    Les équipes médicales se préparent à une hausse de fréquentation des urgences, en lien avec celle dans l’ouest de la province en ce moment, c’est pourquoi le CISSS du Bas-Saint-Laurent a accéléré la campagne de vaccination contre l’influenza.

    Depuis le 25 novembre, le vaccin contre la grippe est offert à toute personne âgée de plus de 6 mois qui en fait la demande. En fonctionnant ainsi, le directeur de la santé publique précise que des visites à l’hôpital seront prévenues.  La vaccination se déroule dans les huit sites de vaccination contre la COVID-19, ainsi que dans d’autres sites secondaires.

    Le vaccin contre la grippe saisonnière est recommandé pour les personnes âgées de 75 ans et plus, les personnes âgées de 6 mois ou plus atteintes de maladies chroniques et les femmes enceintes au 2e ou au 3e trimestre de grossesse.

    «Avec les tournois sportifs, les partys de bureau, les réunions de familles, tout ça en même temps, c’est sûr qu’on va avoir des gens malades. Ils doivent s’isoler volontairement pour ne pas disséminer les virus, mais ça ne fonctionne pas toujours […] Ce n’est pas le moment quand vous êtes malades d’aller contaminer des proches», indique Dr Sylvain Leduc. «Ça va frapper, je peux vous le garantir, on le sait», prévient-il.

    Des cliniques de dépistage pour l’influenza s’organisent cette semaine. Des tests seront disponibles afin que certains personnes malades et vulnérables puissent avoir accès à des traitements.

    Dr Sylvain Leduc rappelle que les habitudes prises lors de la pandémie et les mesures barrières qui ont été appliquées ont empêché la transmission de plusieurs virus. «Il faudra y revenir sur une base volontaire, sinon on est condamnés à voir l’augmentation se poursuivre. Plus on a de contacts humains, plus on a de risques de transmettre les virus ou de les recevoir.»

    Le port du masque dans les lieux achalandés, le lavage des mains et s’isoler à la maison si on ressent des symptômes d’infection respiratoire, un mal de gorge ou de la toux font partie des mesures préventives pouvant être appliquées.

    Selon le site Web IndexSanté.ca, le taux d’occupation des urgences au Québec atteignait 128 % ce 2 décembre. Signe que le réseau de la santé a besoin de renfort, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a lancé le 1er décembre un appel aux infirmières retraitées et aux étudiants en médecine afin de répondre aux appels de la ligne 811.

     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 16h54

    Maxime Blanchette Joncas gonflé à bloc pour la rentrée parlementaire

    Création de logements, pénurie de main-d’œuvre, assurance-emploi et couverture cellulaire sont des enjeux locaux qui se trouvent au cœur des priorités du député de Rimouski-Neigette—Témiscouata—Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, pour la session parlementaire 2023 qui vient tout juste de débuter. «Le gouvernement fédéral […] ne connait pas la ...

    Publié à 12h18

    L'Assemblée nationale s'oppose à la refonte des circonscriptions fédérales

    L’Assemblée nationale s’est officiellement opposée à la suppression de la circonscription d’Avignon–La Mitis–Matane–Matapédia dans l'Est-du-Québec ce mardi 7 février. La motion soulignant l'opposition des députés provinciaux a été adoptée à l'unanimité et sans débat. Le texte de motion présenté a été présenté par le leader parlementaire de ...

    Publié à 11h22

    Néomédia et infodimanche.com renforcent leur architecture

    Vous l'aurez remarqué, depuis vendredi dernier, le site Internet infodimanche.com et l'application infodimanche rencontrent certaines difficultés. Un problème de serveurs de notre fournisseur Néomédia s'est avéré être l'oeuvre de pirates informatiques. L'entreprise située en Beauce a donc saisi l'occasion afin de migrer son architecture sur une ...