X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Medway : Le conseil à nouveau accusé de conflit d’intérêts

durée 25 octobre 2022 | 11h15
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Le président de Rivière-du-Loup en éveil, Pierre Landry, a de nouveau insinué un conflit d’intérêts entre les élus louperivois et le groupe Medway lors de la période de questions à la fin de la séance du conseil du 24 octobre. Le maire Mario Bastille ainsi que le conseiller André Beaulieu ont fortement réagi aux allégations portées par le citoyen de la rue St-Louis.

    «Prouvez-le, monsieur, prouvez-le», a lancé M. Bastille après les accusations de M. Landry. «Amenez des preuves de ce que vous avancez», a renchéri M. Beaulieu. 

    Au micro pour une deuxième fois de la soirée, Pierre Landry a mentionné que les décisions du conseil municipal envers le projet Medway lui semblait biaisé, avançant que les élus auraient une faveur particulière envers les promoteurs. Il a évoqué une apparence de conflit d’intérêts. «Ils viendront me mettre les menottes et ils me sortiront», a rétorqué Mario Bastille, ce à quoi André Beaulieu a ajouté : «Moi aussi». Le président des opposants a conclu en avertissant les élus de faire attention à la façon dont ils géraient la ville.

    Trois autres citoyens ont réitéré leurs inquiétudes concernant le projet devant le maire et ses conseillers. Notamment, ils ont fait valoir le mauvais emplacement du futur Complexe Santé Rivière-du-Loup, l’absence d’études avant-projet, puis un référendum qui aurait dû être réalisé. Ce à quoi le maire a répliqué que le projet était légal, que selon leurs experts le tout était en règle et que le groupe Medway avait procédé à des changements afin de se conformer à leurs demandes.

    En entrevue, le maire a mentionné que ce n’était pas la première fois que de telles accusations étaient portées contre son conseil et lui : «Ça fait quelque fois que ça m’est dit, mais entre autres deux fois par la même personne. Moi, un moment donné, si tu me soupçonnes de toutes sortes de choses, dépose une plainte, puis trouve les preuves, arrêtez-moi et on passera à un autre appel, a-t-il affirmé. Je pense qu’on fait notre travail, ce n’est pas toujours facile. Je comprends qu’ils soient déçus.»

    Questionné sur des procédures qui pourraient être intentées pour en finir avec les allégations Mario Bastille a répondu que «prendre une action contre un citoyen que je représente, même s’il n’est pas d’accord avec la décision que je prends, je ne veux pas m’embarquer là-dedans», malgré qu’il soit las de la situation. 

    Il soutient que de toute évidence le projet aura lieu. Pour l’instant, la Ville attend la réponse de la Commission municipale. «On est rendu à l’étape finale», a terminé le maire.
     

    commentairesCommentaires

    6

    • YB
      Yves Bérubé
      temps Il y a 2 mois
      Est-ce qu'un jour ce monsieur Landry et les 2 ou 3 autres opposants vont en finir ?
    • YC
      Yves Courbron
      temps Il y a 2 mois
      Il est grand temps que les citoyens en faveur du projet fassent entendre leur voix. La formation d'un comité en faveur des projets porteurs comme Medway doit se concrétiser. On y travaille actuellement.
    • B
      blachon,gilbert
      temps Il y a 2 mois
      à Ste-Luce, la mairesse a convoqué une assemblée citoyenne pour expliquer à sa population le projet de modification de la plage de l'anse aux coques... Voilà de la vraie démocratie sans cachoterie et sans vouloir imposer ses décisions. Pour qu'il y ait conflit d'intérêt, il faudrait par exemple que les élus décident d'une installation quelle qu'elle soit sur un terrain qui leur appartenait ou qui appartenait à quelqu'un de proche et dont la vente lui donnerait un avantage pécunier. Ce qui ne semble pas le cas ici.
    • PS
      Pierre Sénéchal
      temps Il y a 2 mois
      En tout respect M Courbron ...

      Aucun besoin d'un comité pour faire la promotion du projet
      MEDWAY actuellement. Le conseil de ville fait actuellement ce travail.
      Pour le reste, il y a des pours et des contres et dans l'argumentaire des deux
      partis et une réflexion doit impérativement se faire pour la suite des choses.
    • RD
      Robert Dubé
      temps Il y a 2 mois
      Est ce qu un jour l avis des citoyens payeurs de taxes va finir par être pris en compte, et qu on cesse de nous cacher la vérité et les vrais chiffres , au lieu de nous faire miroiter de la magouille, je ne suis pas le seul a me plaindre, faites un référendum et vous aller être surpris. L honnêteté serait préférép
    • PMD
      Pierre M. Drayaf
      temps Il y a 2 mois
      M. Landry s'il se croit si fin, qu'il se présente aux prochaines élections. La ville de RDL est gérée par des personnes que nous avons élues. Il lance un avertissement aux élus en rapport avec un possible conflit d'intérêt. Mais pour qui se prend-t-il?.......Assez c'est assez. Parce qu'il se croit dérangé personnellement par la venue du projet Medway dans la rue qu'il habite depuis un an seulement, pauvre de lui, se rend-t-il compte qu'il dérange toute une population....et que le projet va avoir lieu. Ce n'est pas en faisant des insinuations non fondés, qu'il va réussir.
    AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h59

    Mobilisation pour préserver la grotte Notre-Dame-de-la-Côte

    La grotte Notre-Dame-de-la-Côte de L’Isle-Verte a manqué d’amour au cours des dernières années, des fissures sont visibles au plafond de la structure de ciment. Pour y remédier, les Chevaliers de Colomb du conseil Seigneur Côté (10096) ont lancé une campagne de financement pour la restauration de ce lieu communautaire bâti en 1954. Cette ...

    Publié à 6h31

    Un premier rassemblement des laboratoires canadiens d’innovation à Rivière-du-Loup

    Les 26, 27 et 28 octobre se déroulait l’Expérience CaNeoLabs au Cégep de Rivière-du-Loup; un premier rassemblement des laboratoires canadiens d'innovation organisé par le Laboratoire en innovation ouverte (LLio). L'Expérience CaNeoLabs a rassemblé des praticiennes et praticiens des laboratoires d’innovation et d’innovation sociale de partout au ...

    3 décembre 2022 | 16h42

    Conférence de Santé mentale Québec Bas-Saint-Laurent

    La communauté de la MRC de Rivière-du-Loup est invitée à assister à une conférence sur la pensée positive le mercredi 7 décembre à 19 h à la résidence des Bâtisseurs de Rivière-du-Loup, à la salle des loisirs du pavillon E. Elle est donnée par Lorie Côté, intervenante en promotion et prévention. «En tant qu’être humain, nous avons tous tendance à ...