X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Mésentente concernant l’entretien de chemins en gravier à Témiscouata-sur-le-Lac

durée 7 octobre 2022 | 06h02
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Un dissentiment entre le maire de Témiscouata-sur-le-Lac, Denis Blais et la conseillère Ginette Bégin a retenu l’attention lors du conseil municipal du 3 octobre dernier. Le maire a reproché à la conseillère un manque de loyauté puisqu’elle aurait ouvert la porte à un asphaltage des chemins Pichette et de l’Ile lors de rencontres avec des citoyens, alors que ce projet ne fait pas partie des orientations de la Ville pour le moment. 

    Selon des rapports de tests géotechniques réalisés en 2016, il n’était pas possible d’asphalter ces chemins pour une raison de durabilité, à moins d’y mener des travaux majeurs afin de solidifier le fond des routes, indique le maire Denis Blais.

    «La situation pour moi est réglée, nous en avons discuté en séance plénière […] Elle a fait une prise de position à l’opposé de nos informations et je n’étais vraiment pas heureux de cette situation-là. Ça mine la crédibilité de la Ville et c’est déloyal. Il ne faut pas tirer une balle dans le fond de notre chaloupe», a-t-il commenté. Ce dernier précise que Mme Bégin aurait basé son avis sur l’opinion de son frère, qui travaille dans le domaine de la construction de routes.

    «Ce qu’on fait présentement, et c’est ce qui aurait dû être dit, au lieu d’un commentaire créant une attente, c’est que présentement, les deux rues font partie des rues qui nécessitent une intervention. On regarde tout ça en prévision du Plan triennal d’immobilisation et il y a des possibilités qu’on fasse un rechargement», a ajouté Denis Blais lors de la séance du conseil, s’adressant à un citoyen concerné par la demande d’asphaltage. Il n’exclut pas qu’une action soit posée au cours des prochains mois pour améliorer l’état de ces chemins.

    «Dans votre cas, ça va être discuté dans les prochains semaines et c’est un dossier prioritaire pour l’an prochain. Ce sera évalué […] On connaît l’endroit, mais il faut prioriser, on est conscients que c’est l'une des rues à penser», a précisé M. Blais à l'endroit du citoyen. 

    Ces travaux incluent l’enlèvement d’une couche de matériel brisé et le chargement de nouveau gravier avec une membrane sous-jacente, ainsi que la réfection des fossés. Le citoyen qui a adressé cette question au conseil de ville a remercié publiquement la conseillère Ginette Bégin pour son intervention dans ce dossier. Contactée par Info Dimanche, cette dernière a refusé de commenter la situation.  

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h59

    Mobilisation pour préserver la grotte Notre-Dame-de-la-Côte

    La grotte Notre-Dame-de-la-Côte de L’Isle-Verte a manqué d’amour au cours des dernières années, des fissures sont visibles au plafond de la structure de ciment. Pour y remédier, les Chevaliers de Colomb du conseil Seigneur Côté (10096) ont lancé une campagne de financement pour la restauration de ce lieu communautaire bâti en 1954. Cette ...

    Publié à 6h31

    Un premier rassemblement des laboratoires canadiens d’innovation à Rivière-du-Loup

    Les 26, 27 et 28 octobre se déroulait l’Expérience CaNeoLabs au Cégep de Rivière-du-Loup; un premier rassemblement des laboratoires canadiens d'innovation organisé par le Laboratoire en innovation ouverte (LLio). L'Expérience CaNeoLabs a rassemblé des praticiennes et praticiens des laboratoires d’innovation et d’innovation sociale de partout au ...

    3 décembre 2022 | 16h42

    Conférence de Santé mentale Québec Bas-Saint-Laurent

    La communauté de la MRC de Rivière-du-Loup est invitée à assister à une conférence sur la pensée positive le mercredi 7 décembre à 19 h à la résidence des Bâtisseurs de Rivière-du-Loup, à la salle des loisirs du pavillon E. Elle est donnée par Lorie Côté, intervenante en promotion et prévention. «En tant qu’être humain, nous avons tous tendance à ...