Publicité

15 septembre 2022 - 06:04 | Mis à jour : 15:34

La nouvelle bibliothèque Françoise-Bédard sera «grandiose» selon le maire 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Les travaux de réfection et d’agrandissement de la bibliothèque Françoise-Bédard ont atteint leur dernière étape, alors que les ouvriers se concentrent actuellement à la finition. Et à en croire le maire de Rivière-du-Loup, Mario Bastille, les citoyens seront charmés par le résultat. 

M. Bastille et les élus louperivois ont récemment visité le chantier. Si la bibliothèque n’était pas encore aménagée, ils n’ont pas eu de difficulté à s’imaginer les lieux que pourront bientôt fréquenter les amants de la lecture. Ils ont aussi découvert, pour une première fois, des locaux modernes, aérés et lumineux.  

«Nous avons été impressionnés», a confié le maire Bastille, fébrile, en marge d’une séance du conseil municipal lors de laquelle celui-ci a approuvé un ordre de changements d’environ 52 000 $ au budget. 

«Dans la vieille partie, les travailleurs sont allés chercher ce qu’il y avait derrière les murs, les pierres de l’époque, alors il y a vraiment un effet ‘’wow’’, un effet de clarté […] Dans l’agrandissement, c’est très lumineux avec les grandes fenêtres», a-t-il détaillé. 

«Je suis convaincu que les citoyens vont voir une grosse différence et qu’ils seront très heureux du résultat. On ne s’y reconnaît plus, puisque des murs ont été abattus et les travaux sont importants. Je dirais même que le résultat est grandiose», a-t-il ajouté, précisant déjà qu’il s’agit d’une «belle réalisation».

Selon l’avancement des travaux, la Ville de Rivière-du-Loup estime que le chantier sera terminé à la fin du mois d’octobre ou au début du mois de novembre. Si tout se déroule comme prévu, la nouvelle bibliothèque devrait ainsi être accessible quelques semaines avant les Fêtes.  

Depuis le début des travaux, la Ville de Rivière-du-Loup a procédé à trois ordres de changements. À ce jour, environ 400 000 $ ont été notés. Il s'agit d'imprévus, mais pas de dépassements de couts. La nuance réside dans le fait que la Ville a prévu des frais de contingence de 10 %, soit environ 710 000 $, au budget pour ces situations. Cette somme n'est pas donc encore dépassée. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article