Publicité

1 septembre 2022 - 14:37 | Mis à jour : 14:43

Rivière-du-Loup consulte les citoyens pour la révision de son plan d’urbanisme

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Une trentaine de citoyens ont participé mercredi dernier à une consultations publique organisée par la Ville de Rivière-du-Loup dans le cadre de son processus de révision du plan d’urbanisme. L’objectif est d’obtenir un document complet et adopté en bonne et due forme par le conseil municipal en 2024.

Le plan actuel date de l’an 2000. Selon le directeur du Service du développement territorial à la Ville de Rivière-du-Loup, Thomas Ruest-Gagné, la démarche permet de recueillir l’avis des citoyens pour définir la vision d’aménagement du territoire pour les 15 prochaines années.

En décembre 2015, la Ville de Rivière-du-Loup avait débuté la révision de son plan, présentant 19 projets concrets à la population dans le cadre de consultations intitulées «Venez rêver votre ville». Elles étaient menées par deux urbanistes qui ne sont aujourd’hui plus en poste, Myriam Marquis et Nicolas Gagnon. Cette démarche n’avait finalement pas abouti en un plan final.

«Tout ce qui a été fait a été vu, assimilé et le travail d’intégration de ce qui avait été fait, dit ou proposé à l’époque est retenu. C’est parfois conjugué à travers autre chose qui était déjà présent. On n’efface pas ce qui a été fait, mais on va aller en complément à ce qui s’est fait», indique M. Ruest-Gagné.

La Ville de Rivière-du-Loup a confié à la firme spécialisée en urbanisme les Services EXP inc. (un contrat de 97 728,75 $) le mandat de revoir son plan et l’ensemble des documents de référence, dont les règlements de zonage, de lotissement et de construction. «C’est une excellente façon de boucler la boucle parce qu’en engageant une firme spécialisée qui ne fait que ça, c’est beaucoup plus simple pour eux de livrer un produit fini et déterminé», précise le directeur du Service du développement territorial.

Divers sujets ont été abordés par les participants lors de cette consultation, dont la préservation du patrimoine bâti, la densification à échelle humaine et l’étalement urbain, la création d’un axe de transport entre la Pointe, le centre-ville et le boulevard Industriel, la valorisation des espaces non utilisés, etc.

Parallèlement, la Ville de Rivière-du-Loup travaille sur l’élaboration d’une plateforme en ligne qui permettra de poursuivre les discussions ou pour aborder des sujets avec des personnes qui n’auraient pas pu y assister en personne. Elle sera disponible au cours des prochaines semaines.

Thomas Ruest-Gagnon précise que le plan d’urbanisme doit avoir une vision générale du développement et le cadre normatif menant à l’émission d’un permis de construction selon les usages commerciaux, d’habitation et de transport.

Publicité


Publicité

Commentez cet article