Publicité

14 juillet 2022 - 13:45 | Mis à jour : 13:48

Des bacs à fleurs considérés comme dangereux pour réduire la vitesse à Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 6

Dans une lettre ouverte publiée dans l’édition du 13 juillet du journal Info Dimanche, le citoyen Gilbert Blachon dénonce les «pièges tendus aux cyclistes par la Ville de Rivière-du-Loup sur [la rue] des Plateaux» et considère que l’ajout de bacs à fleurs rend cette zone dangereuse. De son côté, la Ville indique au contraire que ces aménagements temporaires ont été réalisés pour sécuriser ce secteur.

Dans son texte, M. Blachon ajoute que «le cycliste devra s’écarter sur sa gauche pour éviter un énorme bac à fleurs déposé là (et ailleurs également), on ne sait pas pourquoi, et de façon dangereuse par notre bon service technique, au risque de se faire varloper par une voiture qui le suivrait. Afin d’éviter les poursuites couteuses contre la Ville en cas d’accident, que mes taxes devraient défrayer en partie, je crois qu’il serait bon qu’on déménage au plus vite les quatre obstacles dangereux de la rue».

Des bacs à fleurs ont en effet été installés dans ce secteur afin de réduire la largeur des voies de circulation et de ralentir les véhicules à une vitesse d’environ 30 km/h, indique le directeur du Service des communications de la Ville de Rivière-du-Loup, Pascal Tremblay. Les plaintes concernant la vitesse et le bruit des véhicules s’accumulaient sur la rue des Plateaux. Une augmentation de la fréquence des patrouilles de la Sûreté du Québec n’a pas permis de régler le problème, selon M. Tremblay.

«C’est un aménagement temporaire qui nous a été demandé par des résidents du secteur afin de réduire la vitesse dans le secteur des rues des Plateaux, Plourde et Agnès-Giguère», ajoute M. Tremblay. Ce dernier confirme que la Ville a aussi été interpelée par quelques cyclistes qui considéraient cet aménagement comme étant dangereux.

«Cette méthode fonctionne pour ralentir les véhicules et on estime que la sécurité publique l’emporte, donc nous maintenons notre orientation. Ce n’est pas normal de rouler plus de 60 km/h sur cette rue», complète Pascal Tremblay. Ces aménagements seront retirés pour la période hivernale.

Il ajoute que ce secteur sera repensé lorsque la nouvelle école primaire sera construite dans le parc Cartier et que des aménagements permanents seront réalisés pour résoudre ce problème de sécurité.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • Des dos d`âne ca ralentit bien du monde, mais encore là bien du monde chiale aussi , il reste que la solution des des bacs reste la plus mauvaise idée, espérons que les élus vont se reviser

    Robert Dubé - 2022-07-16 20:00
  • Les automobiles doivent respecter les cyclisme, mais c'est pas toujours réciproque, beaucoup de cycliste ne voit pas arrêt obligatoire et lumières.

    Ouellet Alain - 2022-07-15 20:41
  • A ND du portage, ils ont été un peu plus ingénieux, ils ont peint sur l'asphalte la vitesse à respecter, Ainsi, plus besoin d'arrosage, et de plus, il en reste des traces en hiver. Pourquoi notre service technique ne se sert il jamais des bonnes idées des autres ?

    gilbert blachon - 2022-07-15 11:54
  • Si on veut réduire la vitesse des autos comme ils le prétendent à la ville, pourquoi s'attaquer aux cyclistes qui sont déjà très malmenés à rivière-du-loup. (Essayez-donc de tourner à gauche sur n'importe quelle rue en tendant votre bras...et vous allez vous faire klaxonner car vous ralentissez les automobilistes). Même les bureaucrates, à la ville ne se préoccupent pas de la sécurité des vélos en ville. On en fait beaucoup pour les piétons (comme placer des feux clignotants où il y a déjà un stop, c'est redondant ) mais des circuits cyclables sécuritaires et continus en ville, sans gonflements de trottoirs, niet.

    gilbert blachon - 2022-07-15 11:34
  • Effectivement très dangereux pour les cyclistes qui doivent quitter l’accotement pour passer par la route. Pour contrôler l vitesse des automobilistes, pourquoi bloquer l’accotement pour les vélos. Je ne comprends pas la logique du maire. Il existe d’autres façons de réduire la vitesse des véhicules. Installer des dos d’âne par exemple.

    Lyne Lebel - 2022-07-15 07:29
  • Vraiment très dangereux...de toute façon Rivière du Loup est très dangereux pour les cyclistes

    Benoît Parent - 2022-07-14 15:52