Publicité

5 juillet 2022 - 06:30

Agrandissement d’une frayère à touladi au lac Témiscouata

Depuis sept ans, plusieurs acteurs du milieu se sont réunis pour mieux comprendre la dynamique naturelle de la population de touladi du lac Témiscouata. Ces études ont montré que le taux de survie des œufs est fortement réduit parce que les trois principales frayères à touladi sont colmatées par la présence de matériel fin (périphyton, sable), ce qui empêche la circulation de l’eau et de l’oxygène vital pour les œufs.

Ces constations ont mené à l’élaboration d’un projet de restauration d’une des trois principales frayères du lac Témiscouata. L’objectif est d’assurer un maintien naturel à long terme de cette population tout en étant parfaitement adaptée à son milieu. Une augmentation du recrutement aurait un effet direct sur l’abondance totale de touladis dans le lac Témiscouata.

Ce projet aura lieu à l’automne 2022 et des pêches de suivi seront effectuées par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec afin de vérifier le succès de ces travaux.

Le touladi (Salvelinus namaycush), aussi appelé truite grise, est un poisson indigène d’Amérique du Nord, présent naturellement dans les grands lacs profonds. Nombreux sont les pêcheurs, du Bas-Saint-Laurent ou d’ailleurs, qui aiment venir au lac Témiscouata pour le pêcher.

Publicité


Publicité

Commentez cet article