X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Les citoyens louperivois réitèrent leur volonté de garder la traverse

durée 21 juin 2022 | 10h55
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Les citoyens louperivois n’en démordent pas : ils tiennent en grande majorité à conserver le service de traversier à Rivière-du-Loup et à éviter un déménagement à Cacouna, révèle un récent sondage commandé par l’administration louperivoise. Des résultats qui permettent maintenant d’envoyer un «signal clair» au gouvernement, estime le maire Mario Bastille. 

    Selon cette enquête, menée par la firme Info Ressource de Trois-Pistoles, les citoyens de Rivière-du-Loup attachent une grande importance au maintien de ce service essentiel dans une proportion de 86 %. Ils croient également à 70 % qu’un déménagement aurait des conséquences économiques «majeures», voire «catastrophiques», pour l’industrie touristique. 

    «Nous savions que les gens étaient derrière nous, mais dans une proportion de 86 %? Je suis agréablement surpris et satisfait», a fait savoir Mario Bastille lors d’un point de presse organisé ce mardi 21 juin avec le conseiller municipal du district de la Pointe, Carl Thériault. 

    «On se doutait de l’appui au maintien de la traverse au site de la Pointe trouvait écho chez beaucoup de citoyens et de gens d’affaires, mais on vient d’obtenir une preuve tangible de l’attachement indéfectible des gens de Rivière-du-Loup à leur traverse», a ajouté M. Thériault. 

    La Ville de Rivière-du-Loup avait décidé de sonder de nouveau ses concitoyens afin d’avoir l’heure juste sur l’opinion populaire. En 2021, un sondage précédent commandé aussi par la Ville révélait un taux d’appuis de 70 % envers le maintien du service au quai louperivois. 
    Lors d’une récente rencontre, le premier ministre du Québec, François Legault, avait aussi demandé au maire Bastille de lui démontrer que les gens de Rivière-du-Loup tenaient toujours à conserver leur traverse. 

    «On vient maintenant dire à M. Legault : ‘’Vous vous demandiez si les gens étaient derrière nous?’’ La réponse est oui. C’est un message clair […] et je crois sincèrement que ça va amener [M. Legault] à réfléchir davantage et à se positionner», a-t-il dit, précisant que les résultats de l’étude ont déjà été envoyés aux membres du gouvernement et à la direction de la Société des traversiers du Québec (STQ). 

    Tout comme Sylvie Vignet avant lui, le maire Mario Bastille n’a jamais caché qu’il n’allait pas laisser la traverse quitter le quai de Rivière-du-Loup sans combat. Il estime que les résultats du sondage confirment que le gouvernement «aura une côte à monter» s’il était pour se positionner contre le statu quo. «Les gens sont derrière nous. Ça me donne du gaz et ça me donne des munitions», a assuré le maire.

    Est-ce que Rivière-du-Loup souhaite faire de la pression avec des actions concrètes auprès du gouvernement? «Ce n’est pas envisagé à court terme. On a répondu à un défi du premier ministre. C’est une étape. C’est certain que des actions seront faites, mais à quel niveau et à quelle ampleur? Ça reste à être déterminé. Pour la suite, on va voir comment ça va et on va s’ajuster», a répondu M. Bastille à cette question, précisant être impatient de recevoir une réponse du premier ministre. 

    Chose certaine, les élus ne comptent pas rester les bras croisés, assis sur les résultats favorables du sondage. Une importante majorité de répondants, soit près de 8 sur 10 (78 %), souhaitent d’ailleurs que les élus en fassent davantage pour éviter un déménagement à Cacouna et la Ville souhaite y répondre.

    «On veut continuer d’en parler régulièrement, répéter que le dossier n’est pas mort. On veut regarder comment se servir de ce sondage-là et y aller graduellement. On ne veut pas que les gens oublient. On va alimenter et garder les gens éveillés et informés.»

    Parmi les autres résultats obtenus, le prolongement de la période d’opération du service portée à 10 ou 11 mois est jugé important pour 7 répondants sur 10 (69 %). L’entretien et la mise en valeur du secteur de la Pointe par le propriétaire, le gouvernement du Québec, devraient être supérieurs selon près de 70 % des répondants. 

    L’enquête, réalisée entre le 16 et le 27 mai 2022, a permis à 500 citoyens de Rivière-du-Loup de se prononcer en remplissant un questionnaire. Plus de la moitié des répondants (6 sur 10) résident à Rivière-du-Loup depuis plus de 25 ans. La majorité d’entre eux ont également utilisé le service de traversier au cours des 5 dernières années. 
     

     

    commentairesCommentaires

    5

    • GM
      Gilbert Michaud
      temps Il y a 6 mois
      500 personnes sur 20000 très représentatif......???? On aime mieux ne pas avoir l'opinion des 19500 autres , un peu comme tout les autres projets, l'opinion doit être du côté du conseil sinon ça ne compte pas. Réf. caserne incendie...

      Gilbert Michaud
      Payeur de taxes de RDL
    • PMD
      Pierre M. Drayaf
      temps Il y a 6 mois
      Les sondages seront toujours des sondages...Il est vrai que la population veut que la traverse demeure à RDL.......mais la politique et les fonctionnaires en pensent autrement. Il y a toutefois une logique dans cette histoire, le nouveau traversier sera plus gros et demande un tirant d'eau plus important. Il n'est pas normal de faire du draguage à RDL à toutes les années à des coûts de plusieurs millions de dollars. La logique est donc que Cacouna serait souhaitable à plusieurs point de vue. Même si je suis un citoyen de RDL, j'essaie de penser non pas avec mon coeur, mais avec une pensée logique. En 25 ans un débarcadère à Cacouna se paiera en économisant le draguage de RDL. Voilà mon raisonnement n'en déplaise à M. Le maire.
    • PMD
      Pierre M. Drayaf
      temps Il y a 6 mois
      Pour faire suite à mon commentaire précédent....il serait bon de réaliser que ce sondage n'est pas très représentatif de la population de RDL....500 personnes ont répondu sur une population de 20,000. Si vous pensez que c'est réaliste, je ne suis pas d'accord. De plus, ce sondage a été fait par une firme de Trois-Pistoles, je ne veux pas sous estimer le travail de cette firme, je ne suis pas non plus sans penser que ce travail pourrait être biaisé, car à 3-Pistoles il y a aussi un service de traversier, lequel a déjà fait les manchettes. Si la décision de la STQ d'aller à Cacouna est favorable, 3-Pistoles y perdrait beaucoup compte tenu de la proximité. Ceci est une opinion bien personnelle. Bonne journée.
    • RU
      rioux ursule
      temps Il y a 6 mois
      OUi, continuons de faire des pressions pour garder notre traverse à Riv du Loup, on y tient, depuis qu'on est tout petits qu'on va voir l'arrivée du bateau, il faut garder cet acquis important.
    • PMD
      Pierre M. Drayaf
      temps Il y a 6 mois
      @ Mme Ursule Rioux. Il faut arrêter de bloquer des projets qui n'ont rein à voir avec l'ancien temps. Il faut toujours progresser et arrêter de se regarder le nombril, surtout que cela vous rappelle votre temps de jeunesse. Autres temps, autres mœurs. Un traversier n'est pas là pour aller le voir, mais sa vocation première est comme son nom l'indique, pour traverser des passagers et des automobiles entre les 2 rives. Voilà........J'ai probablement un âge tout près du vôtre et je regarde vers l'avenir toujours et toujours, même si à mes heures je suis un féru de l'histoire. Il faut penser aux générations futures et non pas vivre dans le passé.
    AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 11h29

    Amélie Dionne élue vice-présidente à la Commission de la culture et de l’éducation  

    La députée de Rivière-du-Loup – Témiscouata, Amélie Dionne, a été nommée vice-présidente de la Commission de la culture et l’éducation et membre de la Commission de l’aménagement du territoire, le 6 décembre dernier, lors de la répartition des fonctions pour l’ensemble des commissions. Une commission est un groupe de travail composé d'un nombre ...

    Publié à 6h58

    Un toutou et un conte pour les enfants de la région

    Le Clup Optimiste de Rivière-du-Loup a procédé à la distribution de 1150 toutous dans plusieurs écoles de la région ce 5 décembre. Pour cette 22e édition, en plus de recevoir une peluche, les enfants en maternelle obtiendront un petit conte qui raconte l’histoire de leur nouvel ami. Cette nouveauté a été développée par l’enseignante de sixième ...

    Publié à 6h31

    Une agréable surprise pour La Bouffée d’Air du KRTB

    Le 24 novembre dernier lors de l’arrêt de la tournée Dehors novembre à Rivière-du-Loup, le Centre culturel Berger a remis 450 $ à La Bouffée d’Air du KRTB. L’organisme oeuvre auprès de personnes atteintes de troubles de santé mentale en complémentarité avec la cause du suicide. «C’était une agréable surprise pour nous», a confié la directrice ...