Publicité

14 juin 2022 - 15:51 | Mis à jour : 16:27

Une aide financière de 2,5 M$ pour le centre sportif de Saint-Antonin

Aujourd’hui, le ministre de la Santé, Jean-Yves Duclos, au nom du ministre des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités, Dominic LeBlanc, ainsi que Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, au nom de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, annoncent l’attribution d’une aide financière de 2,5 M$ pour des installations sportives à Saint-Antonin.

Le projet vise la construction d'un nouveau centre sportif et d'un toit sur la patinoire extérieure existante. Les travaux comprendront notamment l’aménagement d’une salle multifonctionnelle, de vestiaires, de salles de bains et d’espaces de rangement.

Pour soutenir la réalisation de ce projet, le gouvernement du Canada accorde 1 296 942 $ dans le cadre du volet Infrastructures communautaires, culturelles et récréatives (VICCR) du Programme d’infrastructure Investir dans le Canada (PIIC) et le gouvernement du Québec, 1 296 942 $ dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS). Cette nouvelle infrastructure contribuera au dynamisme et au développement de la communauté de Saint-Antonin ainsi que de l’ensemble de la région.

Les gouvernements du Canada et du Québec travaillent en collaboration pour offrir aux Québécoises et Québécois l’accès à des installations durables et sécuritaires qui visent à promouvoir la pratique d’activités récréatives et sportives dans leurs collectivités.

«La construction d’un nouveau centre sportif à Saint-Antonin offrira aux familles et à tous les citoyens et citoyennes une installation moderne pour s’adonner aux sports, rester en forme et s’amuser en bonne compagnie. Cet investissement permettra également la création d’emplois dans la région. En partenariat avec les provinces et municipalités, notre gouvernement investit dans les infrastructures récréatives et sportives pour créer des emplois et bâtir des collectivités dynamiques et inclusives», explique Jean-Yves Duclos, ministre de la Santé, au nom de Dominic LeBlanc, ministre des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités.

«L’accès à des infrastructures récréatives et sportives modernes et de qualité est une priorité de notre gouvernement. Nous mettons à la disposition des Québécoises et Québécois des installations de qualité offrant une grande variété d’activités et d’équipements. Cela contribue au maintien d’une bonne santé physique et mentale pour toute la population. Je suis très fière de savoir qu’encore une fois, cette nouvelle infrastructure moderne et adaptée répondra aux besoins des sportifs et de ceux des jeunes sportifs de la communauté», ajoute Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine.

«Ce sont des projets comme celui-ci qui rendent nos milieux plus attractifs. Un centre de loisirs est un véritable lieu de rassemblement pour toute la population et c’est l’endroit parfait pour tisser des liens entre les générations et ainsi, bâtir une communauté soudée et active. J’aimerais féliciter les élus de Saint-Antonin et leur équipe pour avoir mis de l’avant les besoins de leurs concitoyens. Sans leur travail acharné dans ce dossier, nous ne pourrions faire une annonce aujourd’hui. Cette nouvelle infrastructure permettra aussi de mieux accueillir des événements majeurs comme le festival country et bien d’autres rassemblements dans les prochaines années», exprime Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup-Témiscouata.

«Dans un souci de toujours promouvoir les saines habitudes de vie chez une population dynamique et qui connait une forte croissance depuis les dernières années, nous sommes persuadés que cette réalisation entrainera de nombreuses retombées positives pour l’ensemble de la communauté», conclu Michel Nadeau, maire de la Ville de Saint-Antonin.

EN BREF

Le projet annoncé aujourd’hui s’ajoute aux 176 projets d’infrastructures récréatives et sportives déjà annoncés au Québec en 2021 et représentant des contributions conjointes totales de 294 millions de dollars. Dans le cadre du PIIC, le gouvernement fédéral prévoit, entre 2018 et 2028, des investissements de plus de 7,5 milliards de dollars au Québec. L’Entente bilatérale intégrée relative au Programme d’Infrastructure Investir dans le Canada (EBI) vise à mettre en œuvre le PIIC au Québec et à établir les modalités, obligations et engagements des parties.

L’attribution aux programmes PIIC et PAFIRS d’une enveloppe résiduelle de 60 millions de dollars provenant à parts égales des gouvernements du Canada et du Québec portera les investissements conjoints en infrastructures récréatives à 354 millions de dollars.

Le ministère de l’Éducation du Québec est responsable de la mise en œuvre du sous volet Infrastructures récréatives du volet Infrastructures communautaires, culturelles et récréatives de l’EBI. Depuis 2018, le gouvernement du Québec a soutenu, par différents programmes, le déploiement de 1 281 projets d’infrastructures sportives, récréatives et de plein air grâce à des investissements totaux de plus de 617 millions de dollars.

Publicité


Publicité

Commentez cet article