Publicité

10 juin 2022 - 15:31 | Mis à jour : 13 juin 2022 - 09:30

La Fondation du RSSS des Basques lance sa campagne de financement 2022-2024

Alyson Théberge

Par Alyson Théberge, Stagiaire - journaliste

La Fondation du Réseau santé et de services sociaux des Basques (RSSS) a présenté, le jeudi 9 juin, sa campagne de financement 2022-2024. L’argent amassé servira à la réalisation d’un projet majeur de deux phases distinctes, touchant à la fois l’intérieur des installations et l’extérieur du Centre hospitalier de Trois-Pistoles.

C’est à la suite du don d’un un généreux donateur, Jacques Canin, que le RSSS des Basques a décidé d’organiser sa campagne. L’homme qui possédait une résidence secondaire dans les Basques a fait un don de 100 000$, soit l’un des montants les plus importants remis à la Fondation, et ce, depuis ses débuts. Il y a quelques années, soit de 2004 à 2007, une campagne de financement avait été organisée en présentant un objectif de 375 000$. Le montant total recueillis s’élevait à 771 000$.

Basée sur deux ans, la campagne de financement 2022-2024 a comme objectif 175 000$. Ce montant permettra l’acquisition de matériel pour l’urgence et la salle de radiologie, tels qu’un appareil de laboratoire mobile permettant la numération de formule sanguine et qui pourra être utilisé à l’urgence, de soir et de nuit, lors des heures de fermeture du laboratoire «standard». «On avait une portion de ces analyses-là qui pouvaient être faites en soirée, mais qui étaient incomplètes, puis avec un appareil qui est un peu désuet aussi», a expliqué Dre Annie Charbonneau, médecin spécialisée en médecine de famille. Non seulement les résultats et les diagnostics seront plus rapides, mais ce nouvel appareil évitera certains transferts, puis diminuera les délais.

Quant à la salle de radiologie, elle sera équipée d’une toute nouvelle chaise permettant d’installer «plus confortablement et de façon plus juste» les patients qui devront passer certains types de radiographies. «Ça va améliorer la qualité des films, pour l’interprétation par nous, mais aussi par les radiologistes. [La chaise] pourra être utilisée pour toute la clientèle, à l’urgence, mais aussi pour tous les patients qu’on voit en bureau et où l’on demande des radiographies», a ajouté Dre Charbonneau.

D’autres appareils, pour le Groupe de médecine de famille (GMF-U), seront aussi achetés, tels que deux tables d’examen électriques, puis un «bladder scan», soit un appareil mobile d’échographie permettant de mesurer les quantités d’urine présentes dans la vessie.

OPTIMISATION DU CHSLD

L’objectif de 175 000$ vise aussi l’amélioration des infrastructures extérieures du centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD). Ce volet du projet répond au besoin des résidents, de leurs familles et des membres de l’équipe. Alors que le CHSLD est localisé dans un Centre hospitalier, les résidents n’ont pas nécessairement accès à un emplacement sécuritaire afin de profiter du plein air. «Actuellement, on avait juste un carré de pelouse d’un côté, puis un stationnement de l’autre côté», a exprimé Catherine Sirois, gestionnaire responsable au centre d’hébergement de Trois-Pistoles depuis maintenant trois ans.

«Ce qu’on souhaite c’est de pouvoir offrir à nos aînés qui sont hébergés au centre de soins de longue durée de pouvoir sortir, de profiter du soleil, d’avoir ces moments paisibles avec leurs proches ou le personnel de notre équipe. Ce sont des petits moments de douceurs qui sont importants dans ces derniers bouts de chemin de vie», a confié Dre Charbonneau.

Le réaménagement de la cour extérieure implique les services techniques qui, selon Mme Sirois, ont reçu un montant pour l’asphaltage, les dalles de béton, etc. «De notre côté, il y a quand même eu de l’achat de gazébos en cèdre, des ensembles de chaises pliantes avec des tables, des parasols, un second patio berçant pour les fauteuils roulants. On en avait déjà un, donc on va en avoir un deuxième. Des jardinières surélevées, du matériel pour faire de la déco», a-t-elle mentionné.

Avec l’argent amassé pour la campagne de financement de la Fondation du RSSS des Basques, les clients du CHSLD pourront également bénéficier de nouveaux équipements tels que deux fauteuils roulants adaptés, deux matelas et une chaise multisensorielle. L’équipe de loisirs voulant développer des groupes de marche et intégrer les résidents à la communauté, une poussette «style vélo» et deux tricycles seront disponibles. «Ces tricycles servent entre autres à installer des fauteuils roulants, des vélos électriques. On déplace nos résidents qui sont en fauteuils roulants dans ces vélos-là», a ajouté Mme Sirois.

Toute la population est invitée à faire un don, soit par la poste, en ligne sur le site web fondationdursssdesbasques.com ou en prenant rendez-vous avec la direction générale en composant le 418-551-3426.

Publicité


Publicité

Commentez cet article