Publicité

19 mai 2022 - 06:32

Un retour à la case départ pour établir une ressource intermédiaire dans les Basques

Lydia Barnabé-Roy

Par Lydia Barnabé-Roy, Journaliste

Pour une troisième fois en quatre ans, le CISSS du Bas-Saint-Laurent lance un appel d’offres afin de trouver un fournisseur qui pourrait offrir 15 places en ressource intermédiaire dans le territoire des Basques. Le CISSS cherche à établir une résidence en RI dans la ville de Trois-Pistoles.

«On avait déjà retenu un soumissionnaire, mais pour toutes sortes de raisons, il ne pouvait plus convenir à nos exigences», mentionne Gilles Turmel, conseiller aux relations médias et à la présidence-direction générale du CISSS du Bas-Saint-Laurent. Ainsi, comme prévu dans leurs règles contractuelles, l’appel d’offres a été relancé.

Ce dernier a été émis pour la première fois en 2018, alors que la Villa des Basques a annulé son entente envers le CISSS d’accueillir des résidents avec des besoins plus particuliers. 

Le CISSS n’a pas l’intention de trouver un promoteur qui ferait construire une nouvelle résidence, mais espère trouver une personne qui offrira des places additionnelles en ressources intermédiaires ou des gens qui veulent acheter un endroit qui a déjà servi comme une résidence en RI, etc. En effet, pour ce type de ressources, M. Turmel explique que les milieux peuvent être plus petits afin de pouvoir bien répondre aux besoins des gens en perte d’autonomie liée au vieillissement qui y séjourneront tels que ceux avec des troubles cognitifs, des handicaps physiques, notamment.

La relance de l’appel d’offres «est pour combler un besoin qui était déjà là», confirme le conseiller au CISSS du Bas-Saint-Laurent.

»À LIRE AUSSI : Deuxième appel d’offres pour une ressource intermédiaire dans les Basques

Portrait des ressources intermédiaires et des résidences privées pour aînés


 

Publicité


Publicité

Commentez cet article