Publicité

17 mai 2022 - 06:59

Courir pour les zèbres : plus d’une centaine de participants à Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Après une pause de deux ans, l’événement Courir pour les zèbres était de retour ce 14 mai au parc du Campus-et-de-la-Cité de Rivière-du-Loup. Plus d’une centaine de personnes ont pris le départ de la course de 7 000 mètres (symbolisant les 7 000 maladies orphelines) vers 9 h.

Une dizaine de coureurs ont aussi relevé le défi de parcourir sept kilomètres toutes les heures pendant dix heures, dans le but de parcourir 70 kilomètres en une journée. Environ 150 trousses de course ont été vendues pour l’événement de Rivière-du-Loup, calcule l’organisateur et physiothérapeute, Richard Roy. Il estime qu'environ 200 athlètes ont participé à l'évènement louperivois.

«Les maladies infantiles, ça touche toujours beaucoup les gens. J’ai la chance d’avoir trois jeunes enfants en santé, donc c’est la moindre des choses d’aider les familles qui en ont besoin. Le but c’est aussi de créer de la visibilité pour les maladies orphelines et d’amasser des fonds pour la recherche et les maisons de répit», ajoute M. Roy. La course se déroule dans une atmosphère conviviale et sans compétition, puisqu’elle n’est pas chronométrée. Six coureuses de l’École secondaire de Rivière-du-Loup se sont donné le relais et ont parcouru ensemble 247 kilomètres.

Les profits générés sont remis à la Fondation Simon le zèbre, qui vise à amasser des fonds pour les organismes et associations oeuvrant dans le milieu des maladies rares et orphelines. La portion louperivoise de l’événement soutient également l’Auberge de la Clé des champs de Saint-Cyprien. À la suite de l’événement tenu en 2019, Courir pour les zèbres lui avait remis un montant de 750 $ en mars 2020.

La fondation Simon le Zèbre tire son nom du jeune Simon, atteint du syndrome de Sotos, une maladie qui touche une naissance sur 14 000. Pour plus d’informations : simonlezebre.ca

Publicité


Publicité

Commentez cet article