Publicité

18 mars 2022 - 06:57

Piscine régionale des Basques : des travaux estimés à 5,8 M$ 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le chantier qui débutera au cours des prochains mois à la Piscine régionale des Basques en sera un d’envergure. La Ville de Trois-Pistoles a confirmé en début de semaine que les travaux étaient maintenant évalués à 5,8 M$ et que la moitié de cette facture sera assumée par l’administration municipale. 

Afin de poursuivre les démarches vers le lancement du processus d’appel d’offres, les membres du conseil municipal ont adopté une résolution décrétant un emprunt de 1 637 000 $ pour la réfection prévue. Le reste du montant à financer localement proviendra des réserves accumulées par le conseil municipal précédent. 

«La Ville a des fonds non affectés dans ses coffres depuis quelques années. Ils seront utilisés pour la réalisation de ce projet», a indiqué le maire, Philippe Guilbert, jeudi.  

En mai 2021, la Ville de Trois-Pistoles avait obtenu une aide financière de 2 965 161 $ pour la réfection de l’infrastructure. Ce montant, qui provenait du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS), reste inchangé, même si les couts globaux du projet ont été revus à la hausse au cours de la dernière année. 

«C’est un montant fixe que la Ville a obtenu, alors il ne change pas, a expliqué M. Guilbert. Je pense qu’on s’en tire assez bien malgré tout. Les récentes évaluations ont aussi été faites de façon très prudente. On ne devrait pas avoir trop de surprises [à l’ouverture éventuelle des soumissions].»

La subvention devrait finalement couvrir environ 50 % de la facture totale, selon les dernières analyses. 

TRAVAUX 

Les travaux qui seront réalisés toucheront pratiquement tout le bâtiment à l’exception du bassin de la piscine. La rénovation de la structure et de l’enveloppe extérieure du bâtiment, ainsi que la mise aux normes des espaces communs (hall d’entrée et vestiaires), du système chauffage, de ventilation et de conditionnement d’air sont notamment prévues. 

Rappelons que bâtiment abritant la piscine régionale de la MRC des Basques n’a jamais fait l’objet de travaux significatifs depuis sa construction en 1989. De petits et gros problèmes doivent ainsi être réglés.

«Le bâtiment a quand même manqué d’entretien par le passé et c’est une urgence d’y remédier. Ce n’est peut-être pas la meilleure construction non plus, alors il y a quelques enjeux. Tout le bâtiment est à refaire. Ce sont de gros travaux, mais en même temps, c’est un besoin pour la communauté», a partagé Philippe Guilbert. 

Le maire estime que la réfection permettra d’assurer la pérennité de l’infrastructure sportive publique. Le confort des usagers sera aussi bien supérieur. «Investir dans les loisirs, c’est parfois vu comme une dépense superflue. Mais je pense que c’est un bon service qu’on doit garder pour la population. C’est une infrastructure qui est utilisée régionalement aussi», a-t-il ajouté. 

La Ville de Trois-Pistoles gardera aussi un œil sur son bassin qui subit également les épreuves du temps. S’il n’est pas refait dans la prochaine année, il faudra sûrement prévoir une réfection à moyen terme, estime M. Guilbert.

«On croit que nous avons encore quelques années devant nous, mais on garde ça en tête. S’y attaquer tout de suite aurait fait augmenter de façon importante les couts du projet. On ne voulait pas mettre davantage de pression sur les citoyens.»

Différentes étapes doivent encore être franchies avant de confirmer le coup d’envoi des travaux. Si tout se déroule comme prévu, ceux-ci pourraient être lancés à la fin de la saison estivale, au début de l’automne prochain. 


 

Publicité


Publicité

Commentez cet article