Publicité

17 mars 2022 - 06:03 | Mis à jour : 10:06

Enrochement prévu près du Chemin de la Grève-Fatima à Notre-Dame-des-Neiges

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

La Municipalité de Notre-Dame-des-Neiges a lancé au début du mois de mars un appel d’offres afin de procéder à un enrochement de 60 mètres le long d’un tronçon du Chemin de la Grève-Fatima à Notre-Dame-des-Neiges. Les travaux devront être réalisés entre les mois de mai et septembre 2022.

«Ce n’est pas une continuation des travaux de l’an dernier qui avaient été faits à l’embouchure de la rivière Trois-Pistoles. L’enrochement sera réalisé à l’extrémité est de la municipalité, où une portion du chemin avait été emportée en 2010 en raison des grandes marées», explique le directeur général de la Municipalité de Notre-Dame-des-Neiges, Dany Larrivée.

Selon l’appel d’offres, le chantier comprendra l’excavation de la zone prévue pour l’enrochement, la mise en place d’un géotextile et de la pierre, la remise en état des lieux, de la végétalisation et le prolongement d’un ponceau en béton armé.

À la demande du ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, pour compenser les effets sur la faune, des travaux de végétalisation de la berge devront aussi être réalisés près de l’embouchure de la rivière Trois-Pistoles afin d’assurer une stabilité de ce secteur à plus long terme. Les entreprises ont jusqu’au 4 avril pour transmettre leurs offres à la Municipalité de Notre-Dame-des-Neiges.

À la fin septembre 2021, la Municipalité de Notre-Dame-des-Neiges avait mené des travaux d’enrochement sur une distance d’environ 30 mètres afin de stabiliser la berge sur la rue de la Grève à l’embouchure de la rivière Trois-Pistoles. Le contrat, évalué à environ 48 000 $, avait été attribué à l’Entreprise Adrien Bélanger. Cette section devait être protégée avant les grandes marées d’octobre. L’érosion anticipée aurait pu causer des risques pour la sécurité civile puisque des infrastructures municipales se trouvent sous la route. Pendant l’été 2019, le Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire avait réalisé d’importants travaux de restauration des habitats côtiers à Notre-Dame-des-Neiges.

Publicité


Publicité

Commentez cet article