Publicité

11 mars 2022 - 13:16

Près de 900  000 $ pour l'attraction de personnes immigrantes au Bas-Saint-Laurent

Le ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, Jean Boulet, a annoncé une aide financière de 872 629 $ à quatre organismes de la région du Bas-Saint-Laurent, ce jeudi 10 mars. Ce soutien permettra de favoriser l'attraction, l'établissement durable, l'intégration citoyenne et la pleine participation, en français, des personnes immigrantes.

Grâce à cet argent, les organismes à but non lucratif, comme Accueil et intégration BSL, l'Atelier de travail jeunesse 01, le Centre local de développement de la région de Rivière-du-Loup, ainsi que le Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent, pourront réaliser des projets locaux ou régionaux qui visent à promouvoir les relations interculturelles entre Québécoises et Québécois de toutes les origines dans leur communauté.

Le Programme d'appui aux collectivités (PAC) permet au gouvernement de travailler de concert avec les organismes à but non lucratif et les coopératives afin de réunir les conditions propices à l'attraction et à l'intégration des personnes immigrantes et des autres minorités ethnoculturelles dans les régions du Québec.

«Avec l'investissement de près de 900 000 $ annoncé aujourd'hui, ce sont autant les personnes immigrantes qui décident de s'établir au Bas-Saint-Laurent que la région qui en seront gagnantes. Ce que nous souhaitons avec ce Programme, c'est créer des milieux de vie ouverts à la diversité pour faciliter l'intégration des personnes immigrantes dans nos régions et leur permettre de participer pleinement, en français, à notre société. Ce travail ne pourrait se faire sans la collaboration des organismes comme ceux d'aujourd'hui qui sont engagés dans leur communauté. C'est de cette façon que tous ensemble, nous mettons en place les conditions gagnantes pour une immigration réussie et une meilleure vitalité des régions», a déclaré Jean Boulet. 

«Je félicite le travail des quatre organismes du Bas-Saint-Laurent que nous soutenons aujourd'hui grâce au Programme d'appui aux collectivités (PAC) du ministère de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration. C'est en travaillant toutes et tous ensemble que nous pouvons assurer que nos milieux de vie sont toujours plus accueillants et inclusifs», s’est réjoui Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup-Témiscouata. 

RÉGIONALISATION 

Rappelons que depuis 2019, le gouvernement a investi de façon importante pour mieux intégrer les personnes immigrantes en région. Pour arriver à une meilleure régionalisation de l'immigration, un vaste déploiement a été réalisé sur l'ensemble du territoire, par la mise en place de neuf directions régionales et de 74 points de services dans l'ensemble des régions du Québec.

Les actions des directions régionales comme celle du Bas-Saint-Laurent, de concert avec tous les partenaires du milieu, contribuent à faciliter l'intégration en français des personnes immigrantes et à favoriser leur établissement dans les régions.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article