Publicité

12 janvier 2022 - 06:32

Investissement de 2,6 M$ au port de Gros-Cacouna en 2021

La Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie (SPBSG) dresse un bilan positif de l’année 2021. Au cours des derniers mois, la Société a procédé à plusieurs travaux d’entretien et d’immobilisations pour la mise à niveau de ses infrastructures portuaires. De plus, un plan stratégique pour chacun des ports a été déposé au ministre des Transports. 

En ce qui concerne les opérations portuaires, la Société observe une augmentation de 25 % du volume de marchandises transbordées dans l’ensemble des ports. Finalement, en plus de compléter le recrutement de son équipe, la SPBSG a statué sur l’emplacement de son siège social : Matane. 

Un investissement totalisant 6,1 M$ a également été réalisé pour des travaux de mise à niveau des infrastructures portuaires. Au port de Gros-Cacouna, 2,6 M$ ont été investis pour le remplacement du système d’éclairage, le dragage du bassin et l’installation d’un système de caméras. 

Des sommes de 500 000 $ au port de Rimouski, de 1,4 M$ au port de Matane et de 1,6 M$ au port de Gaspé.  

PLAN STRATÉGIQUE DES 4 PORTS 

Le président du conseil d’administration, monsieur Gerry Carter, se dit fier d’avoir présenté, en novembre dernier, au ministre des Transports François Bonnardel ainsi qu’à la ministre déléguée aux Transports et responsable de la stratégie maritime madame Chantale Rouleau, le plan stratégique et le budget quinquennal d’immobilisation (2021-2026). Cette planification précise les axes de développement pour chacun des 4 ports ainsi que les investissements à réaliser afin de générer des retombées économiques dans la région. Le conseil d’administration de la SPBSG attend l’aval du ministre Bonnardel pour dévoiler le plan stratégique aux intervenants locaux.

OPÉRATIONS PORTUAIRES

La SPBSG observe une augmentation de 25% du volume de marchandises transbordées dans les 4 ports par rapport à l’année 2020. Ces hausses de volume concernent notamment, les produits pétroliers, les pièces d’éoliennes, le sel, le sable, le gravier, de même que les pâtes et papiers. La Société souligne une hausse des exportations de plus de 33% par rapport à l’année 2020.

GESTION DE LA SPBSG

Depuis le transfert des ports, au 30 mars 2020, la SPBSG avait un contrat de service avec la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour (SPIPB) pour l’appuyer dans la gestion. La présidente-directrice générale, madame Anne Dupéré, explique que «le conseil d’administration et moi-même avions l’objectif de constituer notre propre équipe pour assurer la gestion des installations portuaires de la région. Les 4 ports sont situés sur 600 kilomètres de côtes et le fait d’avoir une équipe à proximité va faciliter les interventions sur le terrain, en plus de permettre à la SPBSG de développer son expertise». L’équipe, tous des résidents de la région, compte 10 personnes. 

Enfin, le conseil d’administration annonce que le siège social de la SPBSG est localisé à Matane, au 603 avenue Saint-Jérôme. Le président du conseil, Gerry Carter, explique qu’il s’agit d’un choix logique puisque «Matane se situe à une distance convenable des 3 autres ports pour faciliter les déplacements du personnel dans l’ensemble du territoire». La Société installera également un bureau satellite à Rimouski, d’ici la fin janvier 2022, dans le nouvel immeuble à bureaux, rue Alcide .C. Hort afin de loger l’équipe affectée à l’entretien et aux immobilisations des infrastructures portuaires.

Le président et la présidente-directrice générale entament l’année 2022 avec optimiste. Ils souhaitent contribuer à l’essor des ports de la région.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article