Publicité

4 octobre 2021 - 07:12 | Mis à jour : 10:28

Bris d'aqueduc à L'Isle-Verte

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Les citoyens de la Municipalité de L’Isle-Verte sont privés d’eau potable pour une période indéterminée, après qu’un bris d’aqueduc majeur soit survenu, tôt le lundi 4 octobre. Des efforts sont déployés afin de corriger la situation le plus rapidement possible. 

Selon le directeur général de L’Isle-Verte, Guy Bérubé, des valves, situées sur les conduites maitresses du réseau de distribution d’eau potable, sont sorties de leur ancrage. «Quand quelque chose comme ça lâche, avec la pression dans la conduite, ça fait des dégâts, c’est assez impressionnant», a-t-il souligné, précisant que l’incident est survenu à l’intersection de la rue Rouleau et de la route 132. 

Le réservoir d’eau potable de la Municipalité, estimé à 300 000 livres, se serait complètement vidé en deux heures. C’est, entre autres, pourquoi les citoyens doivent éviter de consommer l'eau s'ils en ont, et ce, jusqu'à ce qu'un avis contraire soit émis. Des bidons de 4 litres d’eau potable seront distribués gratuitement dans la cour de l’école qui est fermée pour la journée. 

«Quand nous sommes arrivés sur place vers 4 h du matin, et qu’on a vu le dégât, on savait quel était le problème et on a pris des démarches auprès d’un entrepreneur. On a essayé de tout mettre de l’avant pour régulariser le tout le plus rapidement possible.»

Le mandat d’excavation et de réparation d’urgence a été donné l’entrepreneur Excavations Bourgoin Dickner. Une équipe devrait être sur place d’ici la fin de l’avant-midi. Guy Bérubé mentionne que la Ville ne peut pas effectuer les travaux elle-même en raison de la proximité avec la route 132 et de la présence de poteaux électriques, notamment. 

Le directeur général estime que le réseau d’aqueduc a été refait il y a environ 25 ans. Davantage de précisions sur la cause du bris seront disponibles une fois que les travaux d’excavation seront entamés. 

Guy Bérubé tient aussi à mentionner que l’incident n’a aucun lien avec la mise en opération, la semaine dernière, des nouvelles installations en eau potable de la Municipalité. «Tout fonctionnait bien. Ce n’est pas du tout lié à un dysfonctionnement des nouveaux équipements», a-t-il confirmé. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article