Publicité

15 septembre 2021 - 10:05 | Mis à jour : 10:21

Projet de caserne incendie de 12,7 M$ à Rivière-du-Loup : la Ville demandera des comptes

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 6

Deux jours après l’ouverture des soumissions reçues pour la construction de la caserne incendie à Rivière-du-Loup, l’écart de 1,9 M$ par rapport aux estimations commandées par la Ville de Rivière-du-Loup continue de faire des vagues. La mairesse Sylvie Vignet confirme que le conseil municipal demandera des comptes en lien avec cette nouvelle hausse de couts.

«J’ai encore de la misère à le digérer. Ç’a été une grosse discussion qu’on a eue lundi soir. Les professionnels vont être en Ville lundi prochain. On a des questions à poser parce qu’on trouve assez spéciale toute l’escalade de couts et on veut des explications […] Qu’est-ce qui s’est passé dans ce dossier-là pour que les couts montent tout le temps comme cela?», s’interroge Sylvie Vignet.

Le projet global de caserne incendie, après la réception des offres des entrepreneurs, est maintenant estimé à 12,7 M$, une augmentation de près de 35 % en quelques mois. Ce montant comprend les couts de construction de la caserne, l’achat du terrain situé à l'angle des rues Témiscouata et des Cheminots, la décontamination, les frais de contingence, l’ameublement, les équipements, etc. En juin dernier, le cout total du projet est passé de 8,3 M$ à 10,6 M$. Cette hausse de près de 2,3 M$ a été expliquée notamment par la flambée du prix des matériaux (acier, bois, ciment), par le rehaussement de la capacité portante du terrain et par la révision des honoraires. Le projet de construction de la caserne seulement est chiffré à 11,1 M$.

Les travaux doivent commencer avant le 31 décembre 2021 si la Ville veut conserver sa subvention de 3,25 M$ accordée par le gouvernement du Québec. «On avait demandé un report pour la subvention, mais il nous a été refusé. Si on ne le fait pas, on perd notre subvention […] On est pratiquement au pied du mur. Il faut faire un choix», explique Mme Vignet.

La plus basse soumission pour la construction de la caserne incendie est celle de l’entreprise Marcel Charest et fils inc. de Saint-Pascal au montant de 11 152 743 $, taxes incluses. Les deux autres soumissionnaires sont Kamco Construction Inc de La Pocatière, à 11,3 M$ et Construction Béton 4 Saisons de Saint-Arsène avec une offre se chiffrant à 11,9 M$. Ces montants incluent les taxes.

FARDEAU FISCAL

La Ville de Rivière-du-Loup recevra un remboursement de 100 % de la TPS et de 50 % de la TVQ pour ce projet, confirme le directeur général, Denis Lagacé. La mairesse souhaite éviter d’augmenter le fardeau fiscal des citoyens. La Ville ira donc piger dans ses surplus non affectés afin de défrayer les couts supplémentaires liés au projet de construction de la caserne incendie.

«On a des surplus et on va s’en servir pour faire nos projets et ne pas affecter la taxation des gens. Normalement, ça ne devrait pas avoir d’effet sur la taxation de la population […] Ça n’a pas de fin et ça n’a pas de bon sens. Toutes les énergies et les argents qui sont mis là. Si on ne le fait pas, on met encore un autre million de côté pour les services professionnels. À un moment donné, il faut que ça arrête», ajoute la mairesse de Rivière-du-Loup. Cette dernière souligne que la Ville se procurera une infrastructure pour les 50 à 60 prochaines années.  «Ce sera fonctionnel, les pompiers seront fiers et on va être fier d’avoir ce bâtiment-là, enfin!».

Les détails financiers du projet seront présentés à la population lors de la séance du conseil municipal qui aura lieu lundi prochain à 20 h.

» À lire aussi - Caserne incendie à 11 M$ : la Ville de Rivière-du-Loup ira de l'avant

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:

Les commentaires qui n'auront pas de nom et prénom ne seront pas publiés
Les pseudonymes ne sont pas acceptés





Nétiquette

infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. Les commentaires anonymes, signés sous un pseudonyme et sans une adresse de courriel valide, ne seront pas publiés. Les commentaires négatifs feront l’objet d’une analyse sérieuse et d’une stricte modération. De plus, l'écriture phonétique, l’utilisation d’émoticônes - d’émojis et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, infodimanche.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • Tout d'abord, quel était l'urgence, et la ou les raisons initiales, pour VOULOIR "à tout prix" (et c'est le cas dle dire.... ) ACCEPTER et ENDOSSER, une nouvelle caserne de pompier 2.0 ?!!?
    Celle-çi tombe t-elle en ruines ?? 🤔 pour les policiers, c'est correct mais pas pour les pompiers ?? ... Les camions s'en porteront-ils mieux, d'attendrent un appel d'urgence dans un Édifices à plusieurs millions de construction neuves ??....
    Ont-ils "AU MOIN" prévues, un espace et une installation minimal pour "le services animalier" ?? comme ils se plaisent à l'appeler.. Qui sera sans aucun doute plus Convenable... et digne de se nom. Un parc à chien aussi, ne serait pas de trop, juste un ti coin, un ti boute de terre... qui coûterait rien finalement! lol 😂
    Pque pour l'instant, outres les nouveaux tarifs $ de médailles ((avec le #tel de la caserne inscrit déçu ?!! )) et contraventions reliés $$ à ceux-ci ... (animaux de compagnies en liberté "illegales" ...))
    """Qui en plus! ne permettra en rien au final, d'enrayer le probleme des animaux domestique errants, abandonnés ... qui se reproduisent partout... """
    Donc, outres l'argent qu'ont payent, (avec les multiples règlements pour nos animaux pas errant mais qu'ont restrain maintenantb plus que jamais...)
    Et que le cabanon qui leur sert présentement d'endroit, (et depuis toujours j'imagine) sur la rue Delage, je crois... en attendant de mourrir pour certain, est juste totalement inacceptable et inadequat, trés exégü sombre, sans fenêtre aucune,,.va s'en dire, mal propres et mal odorant...
    Je ne peux m'imaginer, par temps de canicules, comment ils peuvent souffrir d'être la dedans.
    J'ose espérer !! que, dans vos plans de complexe à 12 millions spacieux, neuf pour ne pas dire luxueux.... vous aurez pensez à améliorer aussi, un temps soit peu, le "services animalier" quasi inexistant. 😃

    Pque c'est plate à dire pour plusieurs mais les animaux "domestiques" ne sont pas des bibitte ou parasites dont il faut se débarrasser, pque leur simple vue sur notre terrain nous importunes... errant ou pas. Même si plusieurs, pour ne pas dire la majorités, se complaisent à le voir ainsi 😬 ((je parles ici principalement des chats biensur))
    Cependant, se sont tout des "étres vivant" eux aussi, qui foulent cette terre au départ,((au même titre que nous !! soit-dit en passant 😄 ))
    Je suis consciente d'avoir mélangés totalement les 2 sujets, mais malheureusement ils sont intimement liés hihihi ...de part le travail des pompiers et de la ville de gérer ce qu'ils ont établie, d'une part et d'autres pas de voir d'une manière aussi flagrante le manques de jugement et ne clairement pas mettre les priorités et l'argent par le fait même, au bonnes places est scandaleux et répugnant.

    Mélodie Nadeau Fortin - 2021-09-16 05:59
  • Embrouillamini...La folie des grandeurs et les erreurs successives commises dans ce dossier, on appelle cela en français....un embrouillamini. Les élus de la ville se sont mis dans un sérieux pétrin pour avoir voulu piloter ce dossier envers et contre toutes les mises en garde de certains citoyens avertis (je veux dire par là..logiques ) Et c'est le successeur de Mme Vignet qui va devoir recoller les morceaux du pot cassé. On croirait la réminiscence de Ponce Pilate. Pourquoi la Mairesse ne se représente-t-elle pas pour assumer ?

    gilbert blachon - 2021-09-15 16:50
  • Tiens bon, maintenant ce conseil municipal fait son mea culpa. Ont en est rendu à ce demander qu' est-ce qu'il ne va pas dans ce dossier de caserne incendie. Il y a une sérieuse prise de conscience à faire de la part des élus de Rivière-Du-Loup. À Saint-Antonin, Saint-Alexandre Saint-Hubert et bien d'autres municipalité, ont c'est dotées de très belles caserne incendie et s'en que ça fasse des histoires avec leurs citoyens. Il n'y a qu'à Rivière-Du-Loup que l'ont voient une telle situation devenue complètement ridicule. Mais qu' est-ce qu'il ne va pas dans ce conseil municipal sacrément. C'est t'y le COVID19 qui a affectés votre état d'esprit à un point tel que vous n'êtes plus en mesures de prendre des décisions éclairées. Je pense sincèrement qu'une mise en tutelle de la ville par le ministère des affaires municipales seraient requis puisqu'il ne semble plus y avoir de capitaine pour gouverner le navire.

    Gaétan Plourde, Sainte-Françoise - 2021-09-15 16:23
  • On passe de 9,2 millions à 12.7 millions, surplus de 3.5 millions du premier projet à l'Édifice Rosaire Gendron et on est content...en plus on vas de l'avant pour pas perdre la subvention. Et tout d'un coup, on se pose la question pourquoi? Le temps passe et les prix montre: ça c'est normal. On voulait faire plaisir à qui?

    Daniel Levasseur - 2021-09-15 14:41
  • Est-ce que quelqu’un peut m’expliquer pourquoi il n’y a que 50% de la tvq qui est remboursable?

    Francis Boucher - 2021-09-15 12:40
  • Wow! La Ville demandera des comptes à ...
    ceux qui ont pris la décision de choisir ce mauvais site et à ...ceux qui ont pris la décision d'aller quand même de l'avant à la construction à un tel coût. J'ai hâte d'avoir les réponses.

    Yves Bérubé - 2021-09-15 10:41