Publicité

13 septembre 2021 - 16:53 | Mis à jour : 14 septembre 2021 - 15:50

Trois offres de plus de 11 M$ pour la construction de la nouvelle caserne à Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 7

La plus basse offre pour la construction de la nouvelle caserne incendie de la Ville de Rivière-du-Loup se chiffre à plus de 11 M$, incluant les taxes, soit 1,9 M$ de plus que les estimations. Trois entrepreneurs de la région ont soumis leurs offres, soit Marcel Charest et Fils Inc. de Saint-Pascal, Kamco Construction Inc. de La Pocatière et Construction Béton 4 Saisons de Saint-Arsène.

L’ouverture des soumissions s’est déroulée le 13 septembre. Les résultats certifiés ont été déposés peu après 16 h 20. Le plus bas prix soumis lors de l’appel d’offres provient de l’entrepreneur Marcel Charest et Fils Inc de Saint-Pascal, avec 11,1 M$. Le deuxième soumissionnaire est Kamco Construction Inc de La Pocatière, à 11,3 M$. Construction Béton 4 Saisons de Saint-Arsène a aussi soumis une offre se chiffrant quant à elle à 11,9 M$. À noter que ces montants incluent les taxes.

Le directeur des communications de la Ville de Rivière-du-Loup, Pascal Tremblay, souligne que ces offres se situent à environ 1,9 M$ au-dessus des estimations. Les élus se rencontreront ce soir et devraient s’entretenir avec les médias le 14 septembre en avant-midi à ce sujet. À noter que la Municipalité pourrait toucher un remboursement d'une partie de la TPS et de la TVQ pour la réalisation de ce projet. 

En juin, les couts de construction de cette infrastructure, qui sera située sur la rue Témiscouata, étaient évalués à environ 10,6 M$ par la Ville de Rivière-du-Loup. En quelques mois seulement, le cout du projet était passé de 8,3 M$ à 10,6 M$, une hausse de 2,2 M$, en raison, notamment, de la flambée du prix des matériaux (acier, bois, ciment), par le rehaussement de la capacité portante du terrain et par la révision des honoraires. 

Près d’un million de dollars a déjà été investi pour l’achat du terrain et les frais d’honoraires. Les travaux de construction doivent débuter avant le 31 décembre 2021 pour garantir le versement de la subvention gouvernementale de 3,25 M$ accordée. Le gouvernement a refusé d’offrir une somme plus importante, ainsi que de repousser cette date butoir. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

7 réactionsCommentaire(s)
  • M. Gagnon,

    Je vous ferai réaliser que l'inverse aussi est vrai.

    Considérant que la nouvelle caserne est là où elle est et qu'un feu se déclare dans une bâtisse dans el quartie St-Ludger et que le pont soit bloqué par un accident, travaux ou autres. Je sais, je sais, ça peut très bien arriver à sens inverse!!! De combien de minutes le temps d'intervention sera-t-il prolongé?

    Gilbert Duquette - 2021-09-15 21:17
  • Je vais jeter de l'huile sur le feu mais il y a deux ans à peine, St-Louis du ha ha inaugurait une nouvelle caserne à un coût de 3,2 Millions,

    C'est tout de même 4 fois moins cher et pourtant elle n'est pas 4 fois moins grosse. (deux fois moins grosse tout au plus)

    Gilbert Duquette - 2021-09-15 21:14
  • Si on devait maintenant envisager l'achat d'un autre terrain, il faudrait cette fois être plus vigilant en regard de la contamination et de la capacité portante avant de signer une offre d'achat.
    Par contre, la situation idéale, soit celle de procéder à la transformation de l'actuelle caserne, ferait économiser beaucoup d'argent, en regard des frais des experts, car ceux-ci ont déjà été engagés et payés, lors du choix d'éliminer cette solution qui était alors évaluée à moins de 8$ millions.

    Yves Bérubé - 2021-09-14 10:45
  • $$$ Et ça continue $$$ Et c'est pas fini $$$
    Mais, rien n'est perdu; il est peut-être temps de réaliser que c'est une grosse erreur et...
    1) Remettre en vente ce terrain et...
    2) En rechercher un plus central (il y en a) et ...
    3) Retourner à la table à dessin pour envisager un projet moins grandiose ou..
    4) Revenir à la case départ et procéder à la rénovation et à la transformation de la caserne actuelle, sise au meilleur endroit.
    Sinon, quoi répondre aux questions laissées sans réponses suite à l'acharnement de d'envisager que ce site mal situé?

    Yves Bérubé - 2021-09-14 10:31
  • Considérant que la nouvelle caserne sera à St-Ludger et qu'un feu se déclare dans une bâtisse sur la rue Lafontaine et que le pont soit bloqué par un accident, travaux ou autres. Je sais, je sais, ça peut très bien arriver à sens inverse!!! De combien de minutes le temps d'intervention sera-t-il prolongé?

    Jonathan Gagnon - 2021-09-14 10:07
  • J'espère que le bon sens va enfin revenir. Le poste de pompier doit être et doit rester au centre-ville. C'est comme si on voulait installer la traverse RDL-St-Siméon à Cacouna!!! Une caserne doit être au centre de Sa ville pour une desserte efficace. Donc, allez-y pour une réfection de la caserne actuelle, c'est la logique et S.V.P. cessez de dire que ça coûtera plus cher, mettez les options capricieuses de coté. Le projet que vous espérez est un non sens.

    Benoit Levesque - 2021-09-13 17:58
  • Quel était les deux autres soumissionnaire.

    Réal Lajoie - 2021-09-13 17:36