Publicité

15 septembre 2021 - 06:52

La tire de chevaux à Saint-Simon remet 4 200 $ en dons dans les Basques

Alyson Théberge

Par Alyson Théberge, Stagiaire - journaliste

Le 21 aout dernier a eu lieu la 4e présentation de la tire de chevaux à Saint-Simon. Deux montants de 2 100$ ont été remis à l’Association du hockey mineur des Basques et à l’école de la Joie de Saint-Simon.

Située sur des terres agricoles familiales de Saint-Simon, l’activité à encore une fois été un franc succès. « Ça a été une réussite au-delà de mes espérances. Tout le monde a bien répondu à l’appel, autant les spectateurs que les compétiteurs », a expliqué l’organisateur Gilles Lamarre.  

Les dons totalisant 4 200 $ sont les plus importantes sommes remises jusqu’à maintenant, puisqu’en 2019 les montants s’élevaient à 1 600 $. Prônant l’activité physique, Gilles Lamarre a mentionné qu’il est important pour lui de s’impliquer auprès des jeunes de la MRC des Basques.

Lors de la tire de chevaux à Saint-Simon, les 450 personnes présentes sur le site ont assisté à une toute nouvelle formule 5 à 7 avec Yoann Guay, un chanteur de Saint-Mathieu-de-Rioux. « Ça fait une ambiance joviale où tout le monde jase ensemble », a souligné l’organisateur.

« J’aimerais qu’on dise un gros merci à l’équipe de bénévoles, de commanditaires et à la municipalité, tous ceux qui m’ont aidé de près et de loin pour la réalisation de cette activité-là », a ajouté Gilles Lamarre. Une 5e tire de chevaux à Saint-Simon est prévue en 2022.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:

Les commentaires qui n'auront pas de nom et prénom ne seront pas publiés
Les pseudonymes ne sont pas acceptés





Nétiquette

infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. Les commentaires anonymes, signés sous un pseudonyme et sans une adresse de courriel valide, ne seront pas publiés. Les commentaires négatifs feront l’objet d’une analyse sérieuse et d’une stricte modération. De plus, l'écriture phonétique, l’utilisation d’émoticônes - d’émojis et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, infodimanche.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.