Publicité

15 juin 2021 - 11:03

Près de 600 000 $ pour l’intégration des personnes immigrantes au BSL

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le gouvernement du Québec a annoncé l’octroi d’un soutien financier de 589 669 $ aux MRC de la région du Bas-Saint-Laurent afin qu’elles puissent travailler à une meilleure intégration des personnes immigrantes sur le territoire. De cette somme, plus de 280 000 $ seront investis dans les MRC de Kamouraska, Rivière-du-Loup, Témiscouata et Les Basques. 

L’annonce a été réalisée par la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, Nadine Girault, le 15 juin. Selon le gouvernement, ce partenariat permettra de soutenir des organismes municipaux et des projets structurants de la région du Bas-Saint-Laurent qui ont pour objectif de favoriser une intégration réussie des personnes immigrantes qui s'installent dans la région. 

«Notre gouvernement est résolument engagé à réussir l'intégration des personnes immigrantes dans toutes les régions du Québec. Pour y arriver, il faut développer des liens étroits avec les acteurs municipaux qui œuvrent sur le terrain. L'aide financière accordée dans la région du Bas-Saint-Laurent est un moyen complémentaire dans la création d'un milieu de vie où les personnes immigrantes peuvent se développer à la hauteur de leurs ambitions», a déclaré la ministre Nadine Girault. 

L’appui financier provient du Programme d'appui aux collectivités qui a été lancé à l’automne 2020. Toutes les MRC du Bas-Saint-Laurent, de même que la Ville de Rimouski, bénéficieront d’une somme afin de poursuivre les actions qu'elles ont entreprises dans le cadre de leur plan d'action en matière d'immigration, de diversité culturelle et d'inclusion.

«L’objectif, c’est que notre région soit encore mieux outillée pour accueillir, mais aussi intégrer les personnes immigrantes. La question d’intégration durable est fondamentale dans nos milieux», a souligné le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif.  

Concrètement, les MRC du Témiscouata et des Basques recevront chacune 75 000 $, alors que ce sera un peu plus 73 000 $ pour la MRC de Rivière-du-Loup et 60 000 $ pour la MRC de Kamouraska. 

Dans la MRC de Rivière-du-Loup, l’argent permettra d’engager une ressource qui va mener à bien l’identification du plan d’action, en travaillant avec les treize communautés du territoire et leurs partenaires.  

«C’est un beau défi à la hauteur de la MRC de Rivière-du-Loup, a souligné le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé. Et c’est une excellente nouvelle, puisqu’on faisait bien en développement économique, mais on veut maintenant se mettre davantage en mouvement pour la rétention durable [des nouveaux arrivants].» 

Soulignons qu’un deuxième appel de projets a été réalisé pour les organismes à but non lucratif. Les analyses du gouvernement se poursuivent de ce côté et des annonces pourraient être réalisées à court et moyen terme. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article