Publicité

5 juin 2021 - 11:00 | Mis à jour : 7 juin 2021 - 21:24

Yvon Soucy ne sollicitera pas un prochain mandat

Toutes les réactions 1

Le préfet de la MRC de Kamouraska, Yvon Soucy, annonce qu’il ne sollicitera pas un prochain mandat aux élections municipales de novembre. Élu pour la première fois à la préfecture de la MRC de Kamouraska en octobre 2009, il a successivement été réélu en 2013 et en 2017. Il avait d’abord été élu maire de la municipalité de Mont-Carmel en 2005, à 39 ans, fonction qu’il a occupée jusqu’en 2009.

«Je n’ai jamais vu mon implication politique municipale comme une carrière. Après 16 ans d’implication et un bilan que j’estime positif, le temps est venu de quitter mes fonctions», a déclaré M. Soucy.  

Yvon Soucy est reconnaissant envers les personnes qui lui ont renouvelé leur confiance au fil des ans. «Ce fut un privilège pour moi d’avoir pu représenter la population du Kamouraska en tant que préfet pendant toutes ces années et je me retire avec le sentiment d’avoir fait progresser le développement de notre territoire.»

IMPLICATION

Tout au long de son parcours politique, Yvon Soucy a été très impliqué autant au plan local que sur la scène régionale et provinciale. De plus, son action politique a permis de positionner avantageusement la région du Kamouraska sur de nombreuses tribunes. Il est d’ailleurs l’actuel 1er vice-président de la Fédération québécoise des municipalités (FQM).  

Plusieurs projets se sont réalisés à l’intérieur de ses mandats. «Celui dont je suis le plus fier est sans contredit la construction de l’Édifice Claude-Béchard qui abrite le centre administratif de la MRC», affirme le préfet.

D’autres projets, initiés par la MRC ou réalisés en partenariat, sont également à souligner tels : La mise en place du Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska, de Promotion Kamouraska et du Service de développement territorial de la MRC, les missions économiques de Montréal et de Québec, l’adoption du Schéma d’aménagement et de développement de la MRC, du Plan de développement de la zone agricole (PDZA) et du schéma de couverture de risques incendie, la construction de la Maison du Kamouraska, les travaux visant la reconnaissance des aboiteaux comme ouvrage de protection, en partenariat avec la municipalité de Saint-André-de-Kamouraska, et l’implication de la MRC dans la filière mycologique kamouraskoise qui positionne le territoire comme l’un des leaders au Québec dans ce domaine.

«Tous ces projets se sont réalisés grâce à l’importante collaboration des élus, du personnel de la MRC et de l’ensemble des partenaires concernés. Je remercie sincèrement toutes les personnes qui m’ont appuyé au cours de ces 16 dernières années en politique municipale. J’ai pu compter sur des gens dévoués à l’avancement de nos projets et au développement de notre région», tient à souligner le préfet.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • C'est Daniel St-Pierre de la radio de Rivière-du-Loup qui va être content. Lui qui trouvait que M. Soucy était trop doux. (en référence au doux pays du Kamouraska).

    Pierre M. Drayaf - 2021-06-06 06:01