Publicité

18 mai 2021 - 06:59

Saint-Mathieu a le feu vert pour son projet de réfection des routes autour du lac

«Je suis très satisfait», a lancé Roger Martin, maire de Saint-Mathieu-de-Rioux le 14 mai dernier après la procédure de signatures de registre concernant le règlement d’emprunt de 2 600 000 $ pour la réalisation de travaux de réfection de routes autour du lac Saint-Mathieu : Chemin du Lac Nord, Tête-du-Lac, Dionne et du Boisé.

En tout 16 personnes se sont opposées au projet alors qu’il aurait fallu 30 signatures pour obliger les membres du conseil municipal à tenir un référendum ou à revoir leur plan. Rappelons que le 26 avril dernier, ils avaient voté à l’unanimité en faveur de cette résolution.

Le projet comporte une taxe spéciale de 345 $ annuellement pour les citoyens résidant sur ces 4 chemins (8 kilomètres). «Ça représente 80 % de la facture pour les résidents du secteur. Les autres contribuables n’auront à payer que 21 $ par année», avait souligné Lucie Parent, l’une des citoyens s’étant opposés au projet. «J’ai acheté un chalet en 1987 avec mon conjoint sur la terre de mes parents. Nous y passons cinq mois par année», a expliqué Mme Parent. «Ce montant ne comprend pas l’asphaltage de la route», a-t-elle ajouté. À cet effet, le maire Roger Martin a précisé que cette partie du projet est évaluée à environ 1 300 000 $.

Cependant, la facture pourrait être beaucoup moindre puisque la Municipalité a effectué une demande d’aide financière au gouvernement du Québec dans le cadre d’un nouveau programme de soutien instauré à la suite de la pandémie, qui pourrait peut-être permettre à Saint-Mathieu-de-Rioux d’obtenir une aide financière appréciable autant pour la structure de ces routes que leur pavage. «Au moment d’élaborer le projet, nous n’étions pas au courant de ce nouveau programme», a précisé le maire la semaine dernière.

Roger Martin fonde donc beaucoup d’espoir dans ce nouveau programme de soutien. «Nous avons déposé la demande de subvention pour les travaux de sous-fondation et de pavage. Nous pourrions recevoir jusqu’à 3 500 000 $. Si nous avons une réponse positive, ça change toute la donne. Si on a une réponse négative, ce sera le plan initial», a-t-il souligné.

Au cours des dernières années, on a pu constater que le bord de l’eau coutait de plus en plus cher, notamment lors de l’achat d’une propriété ce qui a eu pour effet une hausse de la valeur foncière dans ce contexte. Info Dimanche a obtenu le cout en taxes municipales pour une résidence de trois étages habitable à l’année sur le bord du lac Saint-Mathieu. Son propriétaire doit débourser en 2021 une somme de 3 627 $ en taxes municipales pour une évaluation de 263 700 $. À Rivière-du-Loup, une propriété semblable avec une évaluation municipale de 263 700 $ coûte en taxes (avec les services d’aqueduc et d’égouts) 3 513 $. Sans les services d’aqueduc et d’égouts qui sont remplacés par la vidange de la fosse septique (100 $), le compte de taxes s’élève à 3 193 $.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article