Publicité

1 avril 2021 - 12:04 | Mis à jour : 12:07

Couvre-feu : 10 500 $ d'amendes à sept employés du restaurant le Loft de Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

La Sûreté du Québec a émis sept constats d’infraction de 1 500 $ chacun pour non-respect du couvre-feu à autant de personnes rassemblées au restaurant Le Loft, situé sur la rue Lafontaine à Rivière-du-Loup un peu après minuit le 1er avril.

Joint par Info Dimanche, le copropriétaire du restaurant Pier-Olivier Ruest a pris la défense de ses employés en précisant qu’ils ont procédé à la fermeture temporaire de l’établissement, ce qui représentait une plus grande charge de travail qu’à l’habitude en raison du passage de la région en zone rouge.

«On avait reçu une commande de 5 000 $, il fallait mettre tout ça sous vide, faire les inventaires, compter les caisses. Je trouve que ça explose d’une manière bizarre comme message. Ils n’étaient pas du tout en train de faire la fête et de danser sur les comptoirs, loin de là», a-t-il expliqué. Ce sont les employés eux-mêmes qui ont ouvert les portes aux policiers de la Sûreté du Québec. À noter que le couvre-feu était en vigueur à 21 h 30. Selon nos informations, les mesures sanitaires en vigueur telles que le port du masque et la distanciation sociale n’étaient pas respectées.

Les policiers de la Sûreté du Québec ont identifié sur place les personnes faisant partie de ce rassemblement et les amendes totalisant 10 500 $ leur seront acheminées au cours des prochains jours. Les constats d’infraction ne leur ont pas été signifiés sur-le-champ.

«La MRC de Rivière-du-Loup est un milieu en éclosion qui passera en zone rouge ce soir. En vue du long congé pascal, le gouvernement a spécifiquement demandé aux citoyens d’éviter les rassemblements», a fait savoir le porte-parole de la Sûreté du Québec, Claude Doiron. Le premier ministre François Legault a d'ailleurs annoncé que la surveillance policière serait accrue partout dans la province afin de faire respecter les mesures sanitaires en vigueur au cours de la longue fin de semaine. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Tous ses personnes ont rien compris nous avons a payer pour eu merci au policiers pour les amendes et merci au citoyen.

    Cote andre a - 2021-04-01 12:25