Publicité

31 mars 2021 - 06:31 | Mis à jour : 09:23

Plus de 4,3 M$ pour la réfection des rues Saint-Paul et Fraserville 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

La réfection des rues du quartier Saint-François de Rivière-du-Loup se poursuivra au cours de la prochaine saison estivale. Les élus de Rivière-du-Loup ont adopté un règlement d’emprunt de plus de 4,3 M$ pour des travaux de voirie à venir sur les rues Saint-Paul et Fraserville, ce lundi 29 mars en séance du conseil municipal. 

Deux secteurs précis de la rue Saint-Paul seront visés par les travaux d’envergure. Il s’agit de la portion entre la rue Albert et le boulevard Armand-Thériault, de même que celle entre les rues Saint-Pierre et Pouliot. Quant à la rue Fraserville, on s’attardera maintenant au tronçon entre les rues Saint-Pierre et Delage. 

L'investissement s’élève à 4 389 348 $ pour d’importantes réparations souterraines, dont le remplacement du réseau d’aqueduc, vétuste à plusieurs endroits dans le quartier, et un réasphaltage complet. Le gouvernement contribuera toutefois grâce à une aide financière d'environ 1,1 M$. «Nous suivons les étapes une à la fois et nous sommes rendus là», a mentionné la mairesse Sylvie Vignet, mardi, en faisant référence aux efforts réalisés dans ce secteur de la ville. 

Depuis quelques années, la Ville de Rivière-du-Loup travaille à la réfection des rues du quartier Saint-François où on retrouve des problèmes liés à l’âge et à l’usure des infrastructures enfouies. Depuis la cure de rajeunissement de la côte Saint-Pierre, on s’attaque désormais aux artères transversales. À l’été 2019, par exemple, la rue Fraserville, entre Lafontaine et Delage, a accueilli la machinerie lourde. 

Les travaux de réfection des rues Pouliot et Fraserville concordent également avec le projet de réaménagement du quartier Saint-François présenté à l’été 2020. La Ville souhaite y créer une piste cyclable, réduire les voies de transit (et régler les problèmes de vitesse), ainsi que revoir la configuration de certaines intersections, afin de favoriser le transport actif et sécuriser les cyclistes et marcheurs. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article