Publicité

17 février 2021 - 06:56

Les démarches se poursuivent pour la transformation de l’église de Saint-Antonin

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 2

Des firmes d’architectes ont été approchées au cours des dernières semaines par la Municipalité de Saint-Antonin afin de soumettre des projets pour transformer l’église en salle communautaire multifonctionnelle.

«On veut se faire proposer des plans et avoir le point de vue d’architectes pour savoir ce qu’on peut faire comme transformation. On a la collaboration de la fabrique dans ce dossier», explique le maire de Saint-Antonin, Michel Nadeau.

Les architectes approchés visiteront l’église cette semaine. Le mandat devrait être donné au début du mois de mars, si tout se déroule comme prévu, selon la directrice générale de la Municipalité, Jessie Fradette.

Le conseiller municipal Gilles Thériault, qui siège aussi sur le comité de transformation de l’église, précise que les citoyens se sont prononcés en faveur de l’aménagement d’une salle communautaire d’environ 200 places à l’intérieur de l’église et de la conservation de l’enveloppe extérieure.

«Le bilan de santé de l’église a été fait et il est positif. Nos avons une bonne collaboration du diocèse […] Les gens sont prêts à la seconde vie de l’église. La situation financière de la fabrique est bonne, ce qui aide le transfert», complète-t-il. La nouvelle salle pourrait encore servir de lieu de culte, parmi d’autres activités communautaires. Le projet devrait se mettre en marche plus concrètement au cours de la prochaine année.

Le 18 septembre 2018, une présentation publique et un sondage avaient été menés afin d’informer la population sur la situation de l’église et de prendre le pouls des citoyens. Le projet de salle communautaire multifonctionnelle avait été retenu. Un espace est prévu pour le culte, parmi d’autres activités communautaires.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • @ Pierre M. Drayaf
    Il est intéressant de lire votre commentaire. Toutefois, il aurait fallu vous informer afin de donner l'heure juste dans ce dossier. Permettez-moi de ramener l'horloge à la bonne heure.

    Vous avez raison, ce dossier date de plusieurs années, cela s'explique et comme j'étais en poste de commande dans une organisation impliquée, il est normal que je puisse y répondre.
    La ville de Rivière-du-Loup avait comme projet d'agrandir sa bibliothèque ($5 millions), le musée et le centre d'archives veulent s'agrandir ($6.5 millions) et la toiture de l'église elle-même ($4 millions). Les demandes sont toutes orientés vers le Gouvernement du Québec via son Ministère de la culture. Ce dernier refuse, questionne les 3 projets et recommande d'étudier la possibilité de se regrouper dans l'Église St-François-Xavier. Le ministère demande des études, des rapports, des expertises de professionnels, etc. Toutes les demandes initiales sont gelées au ministère, les organismes doivent donc suivre ce courant s'ils veulent dénouer l'impasse. La ville change d'orientation et se retire du dossier. Le temps passe et il est évident qu'il sera impossible financièrement pour l'ensemble des organismes de pérenniser ce projet.

    Oui, il y a eu des séances d'information. Un projet de cet ampleur vu la taille du bâtiment est différent que celui de Saint-Antonin et l'état de l'église lui grève plusieurs possibilités. La ville de Rivière-du-Loup et ses infrastructures, les salles de ses hôtels obligent d'aller plus loin qu'une simple salle multifonctionnelle. Il faut un projet innovant et structurant.

    En passant, la destruction de ce bâtiment inauguré en 1905 n'est pas envisageable au niveau urbanistique et patrimonial. Si la décision avait été telle, on parlerait de déconstruction et l'évaluation de ce geste malheureux serait de plus de $1 millions. Impensable.

    Vous avez droit à votre opinion et je la respecte, Cependant, je vous invite à me contacter directement si vous désirez d'autres informations et peut-être vous impliquer. Vous avez peut-être la pièce manquante à notre- casse-tête.

    Gaston Pelletier, président de la Fabrique Saint-Patrice - 2021-02-19 20:22
  • Voici une manière de faire.......Les gens de St-François Xavier aurait dû faire çà de cette manière...et non pas attendre que tous et chacun donnent leurs opinions....de toute manière, ce dossier traîne en longueur et la première décision de détruire ce bâtiment reste encore la meilleure solution.....Bravo St-Antonin, vous allez avoir une bonne étude et vous aurez à décider par la suite.

    Pierre M. Drayaf - 2021-02-17 08:20