Publicité

2 février 2021 - 14:13

Campagne de sécurité en transport scolaire M’as-tu vu?

Vérifications auprès d’autobus scolaires à Rivière-du-Loup 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Une équipe de contrôleurs routiers de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) a procédé à différentes vérifications auprès d’autobus scolaires stationnés à l’École secondaire de Rivière-du-Loup, ce mardi 2 février. 

L’opération s’est déroulée après le transport des élèves, en début d’avant-midi, dans le cadre de la Campagne de sécurité en transport scolaire M’as-tu vu? qui se déroule jusqu’au 14 février. Celle-ci est organisée en collaboration avec les intervenants des milieux scolaires, la Fédération des transporteurs par autobus (FTA), la SAAQ et différents corps policiers de la province. 

«On fait pendant la campagne des vérifications auprès des autobus pour s’assurer que les transporteurs respectent les normes, lois et règlements qui visent le transport des élèves», explique le lieutenant Jonathan Beauvais, coordonnateur aux communications pour Contrôle routier Québec. 

Lors des inspections mécaniques, les contrôleurs regardent notamment l’état des pneus, des freins et du système de direction. Ils s’assurent aussi, par exemple, que les clignotants ne sont pas défectueux et que le panneau d’arrêt fonctionne bien. Du même coup, les vérifications permettent de confirmer que la documentation des conducteurs est conforme. 

M. Beauvais soutient que les contrôleurs routiers peuvent émettre des constats d’infraction ou des certificats de vérification mécanique, lorsque des irrégularités ou des défectuosités sont décelées. «Ça fait aussi partie de notre mandat. On va en donner s’il y a lieu, mais c’est toujours au jugement du contrôleur. Un avertissement peut aussi être émis», précise-t-il. 

En général, les vérifications se déroulent bien, selon le Contrôle routier Québec. «C’est un type de transport très conforme. On n’émet pas tellement de constats lors de ces opérations. Évidemment, ce sont des véhicules, alors il va arriver qu’il y ait des défectuosités mécaniques, mais de façon générale, les résultats sont très positifs pour l’industrie. C’est un type de transport qui est sécuritaire et qui respecte beaucoup la réglementation, et c’est ce qu’on souhaite voir pour le transport de nos enfants.»

En général, les vérifications ont lieu deux fois par année, la première lors de la rentrée scolaire en septembre, puis la deuxième dans le cadre de la campagne M’as-tu vu?. Mais le lieutenant Jonathan Beauvais précise que des inspections peuvent faire des inspections auprès des autobus à tout moment dans l’année. «Si on observe certaines choses ou si nous avons un signalement pour un transport qui ne pourrait être pas sécuritaire, c’est possible. On peut intervenir à tout moment», indique-t-il. 

Des opérations semblables devraient bientôt être organisées au Kamouraska, au Témiscouata et dans Les Basques, si ce n’est pas déjà fait. Les résultats des vérifications de Rivière-du-Loup n’ont pas encore été dévoilés. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article