Publicité

2 février 2021 - 06:01

Parc de stationnement : Prelco prend des engagements envers le voisinage et la Ville

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Souhaitant utiliser un de ses terrains déjà zoné commercial comme nouveau parc de stationnement pour ses camions semi-remorques, tout en limitant les impacts sur le voisinage, l’entreprise Prelco de Rivière-du-Loup a annoncé le 1er février une série d’engagements qu’elle compte respecter afin que son projet puisse aller de l’avant.

Prelco demande à la Ville de Rivière-du-Loup de modifier le zonage sur ce terrain hors site, situé derrière le commerce Au coin du feu, à 200m de son siège social, afin de permettre le stationnement de camions lourds. Pour appuyer sa demande au conseil municipal du 8 février prochain, le président et chef de direction de Prelco, Dominic Lavoie, propose de s’auto-réglementer en imposant lui-même plusieurs conditions : 

  • Maximum de 5 séquences par jour de mouvement de semi-remorques de 15 minutes chacun (total de 75 minutes) entre 7 heures et 23 heures;
  • Aucun mouvement entre 23 heures et 7 heures;
  • Maximum de 15 semi-remorques sur place;
  • Poursuivre l’aménagement des lieux où une zone tampon a déjà été aménagée avec un écran végétal constitué d’arbres de 4 mètres;
  • Déléguer une personne nommée par le conseil d’administration pour maintenir une relation permanente avec le voisinage afin de favoriser un bon voisinage en tout temps.

UN BON VOISIN

«Avec le service d’urbanisme de la Ville, nous avons regardé diverses options et c’est la plus favorable pour la sécurité de nos travailleurs, pour la fluidité de la circulation routière et pour le bien-être des résidents», affirme M. Lavoie, rappelant que les semi-remorques sont actuellement confinés dans un secteur sans possibilité d’expansion physique.

À titre d’exemple, il a été envisagé de transférer le stationnement du personnel pour garer les semi-remorques, mais la sécurité des travailleurs aurait été mise en jeu au moment des changements des trois quarts de travail, tout en étant problématique en raison de l’importante circulation du boulevard Cartier.

Les dirigeants de Prelco ont fait connaître leurs engagements au voisinage dans une lettre adressée aux quelque 600 résidents du secteur Parc Cartier. Ils témoigneront, à la séance du conseil municipal du 8 février, de leur volonté de maintenir un bon voisinage.

«Nous sommes ouverts à examiner toutes autres suggestions et nous ferons tout en notre possible afin de se comporter en bon voisin. Nous sommes présents depuis 1960 sur le boulevard Cartier et nous sommes aussi partie prenante de ce quartier», conclut Dominic Lavoie.

Outre son siège social, Prelco possède 5 autres usines au Québec, en Ontario, au Nouveau-Brunswick et aux États-Unis, d’où l’importance de sa flotte de transport. L’entreprise emploie plus de 600 personnes, dont la moitié à son siège social pour une masse salariale de 20 millions de dollars annuellement à Rivière-du-Loup.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article