Publicité

29 janvier 2021 - 13:49 | Mis à jour : 18:08

Des éclosions de COVID-19 pourraient avoir été causées par quatre employés d'agences privées

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin

À l'occasion de son dernier conseil d'administration, le Centre intégré de santé et des services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent a confirmé que des employés issus d'agences privées de la santé pourraient être à l'origine de certaines éclosions de la COVID-19 au sein de ses établissements.

Selon le CISSS, sept employés provenant d'agences privées ont été diagnostiqués avec la COVID-19 depuis novembre. Toutefois, trois d'entre eux ont contracté le nouveau virus dans le cadre de leur travail au Bas-Saint-Laurent. Les quatre autres pourraient donc avoir été à l'origine d'éclosion dans ses établissements.

«Nous avons eu des cas de COVID-19 confirmés provenant de travailleurs de l’extérieur de la région dans certains milieux de vie par le passé. Dans les situations actives présentement, ce n’est pas le cas», a précisé la présidente-directrice générale du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Isabelle Malo. Le centre intégré n'a pas dévoilé le nom des établissements concernés pour des raisons de confidentialité.

La PDG du CISSS du Bas-Saint-Laurent a tenu à se faire rassurante en précisant que ces travailleurs provenant de l’extérieur du Bas-Saint-Laurent doivent observer une période d’isolement avant d’entrer au travail et se faire dépister dès leur arrivée, après 5 jours de travail et après 12 jours.

Le son de cloche est différent du point du côté de la FIQ alors que la présidente régionale, Cindie Soucy, soulignait à ICI Radio-Canada Bas-Saint-Laurent qu'aucun dépistage n'était effectué lorsque ces travailleurs effectuaient un aller-retour dans une autre région.

Rappelons que le CISSS du Bas-Saint-Laurent a recours à des travailleurs d’agences privées venant de l’extérieur de la région afin de combler des besoins de personnel.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article