Publicité

19 janvier 2021 - 15:35

Bibliothèque Françoise-Bédard et Maison de la culture : un emprunt de 8,3 M$

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Le conseil municipal de Rivière-du-Loup a adopté un règlement d’emprunt de 8 318 619 $ afin de procéder à l’agrandissement et au réaménagement de la Bibliothèque Françoise-Bédard, ainsi qu’à des travaux à la Maison de la culture. 

Une étape de plus a ainsi été franchie en vue de l’ouverture du chantier que l’on espère possible au printemps prochain. Cette somme prévoit tous les couts des travaux à effectuer à la bibliothèque municipale et à la salle de spectacles Bon-Pasteur, mais également les frais reliés au déménagement, à la relocalisation temporaire, à l’ameublement et aux expertises professionnelles. Les intérêts sur l’emprunt et les frais de contingence en font aussi partie. 

En décembre, la Ville de Rivière-du-Loup avait lancé le processus d’appel d’offres pour ce grand projet de la rue du Rocher. Celui-ci se terminera le 4 février et les soumissions seront ouvertes en cette même journée. À ce moment, la Ville aura une idée plus précise des couts reliés à sa réalisation.  

Le concept gagnant du concours d’architecture lié à l’agrandissement de la Bibliothèque Françoise-Bédard, élaboré par le Groupe A / Annexe U, conjointement avec la firme d’ingénierie LGT, avait été présenté à la population en novembre 2019. Le projet était alors évalué à 6 M$, avec des contributions gouvernementales totalisant 3,2 M$ dans le cadre du Fonds chantier Canada-Québec. 

Notons que l’agrandissement de la bibliothèque comprend aussi l’amélioration du système de ventilation et de climatisation dans la salle de spectacles Bon-Pasteur de la Maison de la culture, ainsi qu’une mise à niveau des loges. 

Si tout se déroule sans anicroche, le chantier pourrait commencer aussi tôt que mars-avril 2021 avec une ouverture vers la fin du printemps ou l’été 2022. Naturellement, l’échéancier sera précisé avec l’entrepreneur choisi à la suite du processus d’appel d’offres. 


 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • La Ville est pas mal plus rapide pour aller de l'avant à coup de dizaines de millions pour une patinoire olympique et une bibliothèque alors qu'elle ne met rien en oeuvre pour aménager le secteur du quai qui ressemble de plus en plus à un dépotoir et un pavage avec une multitude de cratères.

    Mario Dubé - 2021-01-19 17:53