Publicité

16 janvier 2021 - 06:04

Des projets d’investissements importants en loisirs à Trois-Pistoles 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

La Ville de Trois-Pistoles aimerait réaliser d’importants investissements en loisirs au cours de la prochaine année. Elle s’est d’ailleurs donné des projections d’investissement de 933 000 $ pour 2021, incluant les dossiers de la réfection de la piscine régionale des Basques et l’aménagement d’un parc de planche à roulettes, tous les deux conditionnels à l’obtention de subventions. 

Cette somme, pour les loisirs, représente un peu plus de la moitié de l’argent total (1 800 246 $) prévu au programme triennal d’immobilisations pour l’année en cours, ce qui comprend également différentes dépenses reliées à l’administration, à la protection incendie et aux travaux publics. 

Selon le maire, Jean-Pierre Rioux, le projet de rénovation de la piscine est le plus important à l’ordre du jour, une priorité pour la Ville cette année. «C’est un dossier majeur, autant pour sa rénovation que pour sa gestion», a-t-il partagé. 

Concrètement, la piscine régionale des Basques doit subir des travaux évalués à 350 000 $ afin de «protéger son enveloppe extérieure» et «moderniser» les aménagements intérieurs. 

«Dans les dernières années, on a remarqué que le mortier était en train de s’effriter dans le mur extérieur de l’édifice et à d’autres endroits. Les analyses de professionnels nous ont confirmé qu’il fallait agir», explique M. Rioux, précisant que des demandes d’aide financière ont déjà été faites aux deux paliers de gouvernement. 

«Nous n’avons toujours pas eu de retour pour l’instant, le dossier est dans les machines gouvernementales», a-t-il complété.  

Au cours des prochains mois, la piscine sera dans plusieurs discussions à l’hôtel de ville, puisque sa gestion retiendra également l’attention des élus pistolois. À la suite de l’essoufflement des administrateurs de la Corporation de la piscine régionale des Basques en 2020, c’est la Ville qui assume actuellement la gestion de l’infrastructure.

Les membres du conseil municipal devront prendre des décisions pour assurer sa pérennité et sa réouverture au public dès que possible. 

«Le conseil de ville se penche là-dessus depuis six mois. Il faut travailler à repartir cet équipement, remettre en place un modèle de gestion qui lui permettra de reprendre vie […] Toutes les options sont sur la table», a indiqué Jean-Pierre Rioux. 

PLANCHE À ROULETTES

Du côté du skate park, Trois-Pistoles aimerait aller de l’avant le plus rapidement possible, mais elle doit toujours déposer une demande d’aide financière dans ce dossier, et compte tenu de la situation actuelle, une réponse pourrait se faire attendre. 

La volonté du conseil municipal d’aménager un parc de planche à roulettes en sol pistolois date de 2018, après que de jeunes citoyens impliqués aient fait part de leur désir d’obtenir un endroit dédié à la pratique de leur sport favori au maire Jean-Pierre Rioux. 

Ces dernières années, des études ont été réalisées afin de déterminer l’endroit idéal et préciser les besoins des amateurs. Le projet global est aujourd’hui évalué à 227 000 $ pour une construction près de l’aréna, du centre culturel et du stade de baseball. 

«Entre les premières discussions et l’accouchement, les jeunes vont avoir vieilli, mais je crois qu’ils pourront toujours en profiter et s’y retrouver. Sinon, d’autres s’y amuseront. [Le projet] avance lentement, mais ça avance», souligne M. Rioux. 

Parmi les autres investissements prévus au plan d'immobilisations pour 2021, en loisirs et culture, notons l'amélioration d’aire de jeu (5000 $), l’achat d’équipements divers (91 000 $), la signalisation (40 000 $), des travaux au camping (70 000 $) et l’aménagement de stationnements (150 000 $). 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article