Publicité

10 octobre 2020 - 11:30

Une écomarche pour ramasser les déchets sauvages

Toutes les réactions 1

Le Bas-Saint-Laurent se mobilise en organisant une écomarche pour ramasser les déchets sauvages que l’on retrouve en nature et en ville. Cet événement se tiendra entre le 17 et le 25 octobre et est organisé par les MRC et organismes gestionnaires des matières résiduelles du Bas-Saint-Laurent dans le cadre de la Semaine québécoise de réduction des déchets.

L’objectif de l’Écomarche BSL est qu’un grand nombre de personnes prenne conscience des déchets qui se retrouvent dans notre environnement. L’événement est accessible à tous dans le respect des mesures de distanciation en vigueur. Les résidents du Bas-Saint-Laurent sont invités à sortir prendre l’air, au moment qui leur convient entre le 17 et le 25 octobre, pour une marche pendant laquelle ils ramasseront et trieront les déchets rencontrés sur leur parcours. Pour ce faire, il est conseillé de se munir de gants et de deux sacs; l’un pour les matières recyclables et l’autre pour les déchets. Les participants sont invités à prendre une photo des déchets trouvés et à la diffuser sur Facebook en l’identifiant avec le mot-clic #ÉcomarcheBSL.

Les participants pourront par la suite remplir en quelques secondes un formulaire confirmant leur participation à l’événement et courir la chance de gagner l’un des prix de participation. Le dévoilement des gagnants sera effectué le 26 octobre sur les pages Facebook des MRC et organismes participants. Les résultats de ce formulaire permettront de mesurer l’ampleur de notre effort collectif et d’identifier des solutions durables pour réduire ces déchets à la source.

Des capsules vidéo seront partagées tout au long de l’événement sur la page Facebook de Écomarche BSL et permettront de comprendre l’impact des déchets sauvages sur les milieux naturels. Les citoyens seront sensibilisés à cette problématique et les participants constateront l’importance de leur geste.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Ça prendrait aussi une ''écosensibilisation'' pour ceux et celles qui jette dans l'environnement ces déchets. À titre d'exemple, aux alentours de l'école St-Pierre. C'est propre l'été et ça commence à être sale l'automne. J'ai en plus avisé la ville au sujet de ceux qui tonde la pelouse aux alentours des terrains sportifs de ramasser avant de tondre hé bien j'ai prêché dans le désert. C'est plus sale après la tonte qu'avant.
    Quand on parle de tous ça comprend aussi nos élu (es).

    René Lapointe - 2020-10-10 19:05