Publicité

10 octobre 2020 - 06:56

3,8 M$ pour les municipalités de la circonscription de Rivière-du-Loup – Témiscouata

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Pour atténuer les impacts financiers de la pandémie COVID-19, les municipalités de la circonscription de Rivière-du-Loup – Témiscouata recevront une somme globale de 3 807 827 $, financée en parts égales entre les gouvernements du Québec et du Canada.

Ainsi, les municipalités de la MRC de Rivière-du-Loup bénéficieront d’un montant de 2 131 002 $, celles du Témiscouata d’une somme de 1 099 497 $ et le territoire des Basques de 577 328 $. Pour chaque municipalité, le montant a été déterminé selon une approche mixte qui tient compte de deux facteurs, soit du poids démographique et des impacts de la pandémie. Cette aide pourra être utilisée tant en 2020 qu’en 2021.

«Lors de la dernière tournée estivale dans le comté, j’ai bien entendu le message des municipalités. Aujourd’hui, je suis heureux d’annoncer une aide financière directe aux municipalités pour les aider à continuer leur travail remarquable durant cette crise sanitaire. La collaboration entre les municipalités et notre gouvernement est essentielle afin de garantir la sécurité des citoyens. C’est pourquoi je me réjouis des sommes annoncées», a commenté Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup–Témiscouata.

Grâce à cette aide, les administrations municipales pourront couvrir directement leurs dépenses occasionnées par la pandémie, comme les hausses de couts liées à la sécurité publique, aux adaptations de bâtiments, à l’opération de camps de jour municipaux et aux processus démocratiques dans les municipalités (conseils municipaux, élections partielles et générales). Ce soutien vise également à compenser les pertes de revenus des municipalités, comme les revenus de permis, des droits sur les mutations immobilières, des amendes et pénalités.

«Elles (municipalités) seront ainsi mieux outillées pour faire face à la COVID-19, tout en se préparant à contribuer activement à la reprise économique. Au bout du compte, c’est l’ensemble des collectivités qui bénéficiera de cette initiative», a pour sa part indiqué Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation. «Cette aide financière importante donnera davantage de flexibilité et de prévisibilité aux municipalités. Cela permettra d’éviter des hausses du fardeau fiscal des particuliers et des entreprises ou des réductions de services», a ajouté Eric Girard, ministre des Finances. L’aide financière pour l’ensemble des municipalités du Québec est de 800 M$.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article