Publicité

1 octobre 2020 - 06:59

15 072 biscuits Sourire, autant d’argent pour la Maison de la Famille du Grand-Portage

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

D’année en année, l’équipe des Tim Hortons de Rivière-du-Loup et Saint-Antonin hausse l’objectif de la campagne des biscuits Sourire. Du 14 au 20 septembre dernier, malgré la pandémie, pas moins de 15 072 de ces petites pâtisseries ont été vendues pour amasser autant d’argent pour la Maison de la Famille du Grand-Portage.

«Nous avions vendu 4 300 biscuits Sourire la première année, puis atteint des objectifs de 7 000 et 10 000 les années suivantes. Avec 15 000 pour cette septième édition, ça devenait de plus en plus difficile», a mentionné Dominique Michaud, directrice générale des restaurants Tim Hortons.

«Sans Dominique, on ne se serait pas rendu à ce résultat», a d’ailleurs souligné Sandra Savoie, copropriétaire des restaurants Tim Hortons. En 2019, on avait amassé la somme de 12 427 $ pour la Maison de la Famille du Grand-Portage. Rappelons que la totalité du 1 $ provenant de la vente de chaque biscuit Sourire fraichement cuit est versée pour appuyer la Maison de la Famille du Grand-Portage.

Cette campagne de financement, elle est une réussite grâce aux membres de l’équipe des trois restaurants Tim Hortons de Rivière-du-Loup et Saint-Antonin de même qu’une dizaine de bénévoles de la Maison de la Famille du Grand-Portage. Mais avec la pandémie de la COVID-19, l’objectif de 15 000 biscuits Sourire semblait encore plus difficile à atteindre. «Vendredi midi, nous avions 10 000 biscuits vendus, le dernier sprint jusqu’à dimanche nous a permis de vendre 5 072 biscuits», a expliqué Mme Michaud. «Lundi, les gens en demandaient encore», a noté Mme Savoie.

La copropriétaire des restaurants Tim Hortons a souligné le travail de ses employés qui ont effectué plusieurs heures de travail supplémentaires pour livrer les 15 072 biscuits. «Ils ont travaillé fort, on est en manque d’employés et en plus 12 étudiants (occasionnels) avaient été temporairement en retrait préventif en raison de la pandémie (dans la foulée de nouveaux cas en lien avec des party d’étudiants). Pour nous aider, d’anciens employés sont venus nous donner un coup de main», a indiqué Sandra Savoie. On a aussi pu compter sur une dizaine de bénévoles de la Maison de la Famille du Grand-Portage qui n’ont pas ménagé leurs efforts également pour mettre la garniture (sourire) sur les délicieux biscuits. «Sans les bénévoles, on ne pouvait pas se rendre là», a noté Mme Savoie.

«C’est merveilleux, 15 072 $ en même temps que le coronavirus. On s’est ajusté, mais tous avaient encore la même passion. On l’a gagné ce sourire-là», a pour sa part mentionné France Rousseau, directrice générale de la Maison de la Famille du Grand-Portage. «On remercie les entreprises, les citoyens, les employés de Tim Hortons et les bénévoles. Cette année, on a vraiment senti l’apport des citoyens dans le résultat final», a poursuivi Mme Rousseau. Elle a noté que tout ce travail a été fait en respectant les mesures sanitaires.

Pour la copropriétaire des restaurants Tim Hortons, Sandra Savoie, cette alliance avec la Maison de la Famille du Grand-Portage est naturelle. «On veut tellement réussir et atteindre nos objectifs», a-t-elle conclu.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article