Publicité

26 septembre 2020 - 11:05

Journée internationale des aînés : non à l'âgisme

Dans le cadre de la Journée Internationale des Aînés du 1er octobre prochain, le Carrefour 50 + du Québec dit : «Non à l'âgisme! Il faut réagir!»
 
L’âgisme consiste à avoir des préjugés ou un comportement discriminatoire envers des personnes ou des groupes de personnes en raison de leur âge. Plus souvent qu’on pense, les aînés reçoivent des commentaires ou subissent des agissements qui dépassent leur compréhension de la situation. Les aînés plus vulnérables sont plus à risque de subir de l’âgisme, ce qui est inacceptable.
 
Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’âgisme peut provoquer du stress, réduire le sentiment d’auto-efficacité et également réduire la productivité et la qualité de vie des aînés. C’est une sorte de discrimination fondée sur l’âge.
 
En cette Journée Internationale des Aînés, le Carrefour 50 + du Québec demande d’être vigilants et de dénoncer si vous connaissez ou côtoyez des aînés qui subissent de mauvais traitements ou du harcèlement dû à leur âge. L’âgisme est un comportement largement répandu et souvent très sournois.
 
Il faut que toutes les générations aient une meilleure connaissance du vieillissement et démontrent une volonté de s’interroger sur la façon dont la société pourrait s’organiser pour un «mieux vieillir ensemble».
 
Le Carrefour 50 + du Québec est un organisme d’aînés qui regroupe 147 Clubs des 50 ans et plus et leurs 20 000 membres dans le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine. Depuis 48 ans, l’organisme travaille à améliorer la condition de vie des aînés, à briser l’isolement et à défendre le droits des aînés auprès des instances municipales, provinciales, fédérales.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article