Publicité

20 septembre 2020 - 06:55

Suicide: l’automne, une période plus difficile

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Les répercussions d’une nouvelle vague de la pandémie COVID-19 ne se font pas encore sentir au Centre prévention suicide du KRTB. «Cependant les inquiétudes, on les entend. Et avec l’arrivée de l’automne, la noirceur qui vient plus rapidement, ça va avoir un effet sur les gens», a mentionné Hélène Lévesque, coordonnatrice.

«Ces derniers temps, nous avons reçu un peu plus de demandes. Il y a eu une augmentation au mois d’aout après un été stable», a noté Mme Lévesque. Les intervenants du Centre ont toujours été actifs pendant la pandémie. «Des gens avaient peur, nous avons utilisé l’extérieur pour des rencontres tout en respectant la distanciation physique. Il faisait beau, ç’a aidé», a expliqué l’intervenante.

Hélène Lévesque a noté que le Centre a reçu plus de demandes de la part d’ainés depuis le déclenchement de la pandémie. «Des proches avaient des inquiétudes, ils craignaient pour des membres de leur famille», a-t-elle souligné. Le Centre prévention suicide du KRTB est en lien direct avec les ressources du CISSS, notamment celles du CLSC.

Au cours des derniers mois, le Centre s’est rapproché de la clientèle plus jeune, soit les 12-35 ans, avec une présence accrue sur les réseaux sociaux, Facebook et maintenant Instagram. «Si elles ont des préoccupations ou des idées suicidaires, on invite les personnes à prendre rendez-vous avec un intervenant du Centre», a expliqué Mme Lévesque.

«On peut rencontrer les gens en personne, en suivant les règles de la santé publique», a souligné la coordonnatrice qui est appuyée par deux intervenants à temps plein et une ressource à temps partiel. «Un poste est actuellement ouvert, nous serons quatre personnes à temps plein», a-t-elle noté.

Si vous êtes inquiet pour l’un de vos proches ou pour vous-même, le Centre prévention suicide du KRTB peut vous aider au 418 862-9658 (lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h à 17 h). De plus, vous pouvez recevoir également de l’aide 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 via la ligne d’intervention provinciale 1-866-APPELLE (277-3553).

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article