Publicité

10 août 2020 - 06:59

Alimentation en eau potable : une bonne nouvelle à L’Isle-Verte

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Après avoir effectué des travaux importants pour réparer son réservoir d’eau potable ces derniers mois, la Municipalité de L’Isle-Verte s’attaquera prochainement à la mise aux normes de son système d’alimentation en eau. Un projet majeur pour lequel les élus ont adopté un règlement d’emprunt de 3,6 M$ en mai dernier.

Ces travaux d’envergure visent cette fois la construction d’un nouveau poste de traitement comprenant la fourniture et l’installation d’équipements de traitement d’eau, l’aménagement d’un nouveau puits principal et d’un puits d’appoint, de même que la réfection d’un tronçon d’aqueduc sur le site du réservoir municipal de 300 000 gallons dont la réfection s’est conclue ces dernières semaines.

Les puits seront aussi raccordés au nouveau bâtiment de service (sur environ 1 450 mètres). Différents travaux de plomberie, d’électricité, de ventilation, de mécanique de procédé, de contrôles et télémétrie seront également nécessaires au succès de l’opération.

«Ce sont des travaux importants, concède le directeur général de la Municipalité, Guy Bérubé. Mais nous devrions avoir de bonnes installations pour les 25-30 prochaines années, si ce n’est pas plus.»

APPEL D’OFFRES

La bonne nouvelle pour la Municipalité, c’est que l’ouverture de l’appel d’offres a été positive, c’est-à-dire que les soumissions ont été moins élevées que les estimations réalisées préalablement. C’est l’entreprise Excavation Bourgoin et Dickner inc. de Rivière-du-Loup qui a remporté le processus lancé cet hiver avec une offre à 2 734 208,98 $. La plus haute soumission s’élevait tout juste audessus de 3 M$.

«C’était une belle nouvelle. En théorie, le fardeau des citoyens sera moindre», mentionne M. Bérubé.

La Municipalité de L’Isle-Verte devrait aussi recevoir une aide financière de 1,84 M$ pour le projet de la part du Programme d’infrastructures Québec-Municipalités (PIQM) qui vise à permettre aux municipalités de réaliser des travaux de réhabilitation ou de remplacement de conduites d'eau potable prioritaires. Le ministère des Transports du Québec (MTQ) contribuera à la hauteur de 300 000 $.

«Cela signifie qu’environ 2,2 M$ seraient à la charge des citoyens. Une partie de cette somme pourrait aussi être épongée par le retour de la taxe d’accise sur l’essence.»

Soulignons que la Municipalité de L’Isle-Verte attend toujours la confirmation de l’aide financière du PIQM en raison des délais actuels reliés à la pandémie de la COVID-19. L’octroi du contrat à l’entrepreneur est évidemment conditionnel à l’obtention de l’aide financière. Celle-ci pourrait être revue à la baisse en fonction des travaux admissibles, rappelle Guy Bérubé qui se dit tout de même confiant pour la suite.

Si tout rentre dans l’ordre rapidement, la mise en chantier pourra être effectuée dans les semaines à venir.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article