Publicité

9 juillet 2020 - 06:59

Denis Tardif annonce 518 403 $ pour la réfection de la rue Baseley à Dégelis

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

C’est au nom du ministre des Transports, François Bonnardel, que le député de la circonscription de Rivière-du-Loup – Témiscouata, Denis Tardif, a annoncé l’octroi d’une aide financière de 518 403 $ pour la réfection et la mise à niveau de la rue Baseley à Dégelis.

«Cet argent servira pour la structure de la rue, éventuellement il y aura une deuxième étape pour de l’asphaltage. Nous serons là, je vais revenir», a mentionné M. Tardif. Ce tronçon de 3,5 kilomètres, de la route 295 jusqu’au croisement avec le chemin Gravel, est habité par des résidents sur une portion de 1,5 kilomètre.

Le maire de la Ville de Dégelis, Normand Morin, était très heureux de voir un des dossiers majeurs pour la municipalité être concrétisé. «Le chemin Baselay est très utilisé, notamment par les résidents, pour se rendre à la Zec Owen et également par des camions pour le transport du bois. De 1500 à 2000 camions sortent du bois par ce chemin dans une année, il en vient même du Nouveau-Brunswick», a noté M. Morin.

Une pétition avait été réalisée pour demander de remettre en état la rue Baselay ou de détourner le camionnage. Cette annonce rend donc beaucoup de personnes heureuses. Le maire a expliqué que la partie de la rue Baselay qui est actuellement asphaltée le sera à nouveau dans cette phase des travaux. «Il va rester une section à asphalter», a-t-il noté. Le projet annoncé ce 8 juillet s’élève au total à 609 000 $. La subvention de 518 000 $ provient du volet Accélération des investissements sur le réseau routier local pour l’année 2020‑2021.

«Nous savons depuis longtemps que le réseau routier sous la responsabilité des municipalités a besoin de travaux et je suis heureux que nous puissions accélérer les investissements pour permettre aux municipalités de notre circonscription de réaliser les travaux nécessaires tout en réduisant l’impact sur la taxation aux citoyens», a commenté Denis Tardif.

Celui-ci a d’ailleurs mentionné qu’un montant de 50 000 $ avait également été octroyé aux Municipalités de Packington et de Saint-Jean-de-la-Lande. «Pour de plus petits projets, pour réparer des petits détails comme des cailloux dans les souliers», a imagé M. Tardif.

CENTRE COMMUNAUTAIRE

Comme le député l’a indiqué au maire de Dégelis, il surveille de près les autres dossiers. Un majeur pour cette municipalité est la réfection du Centre communautaire. Actuellement, la somme de 785 000 $ a été confirmée par le gouvernement du Québec et la Ville y injecte un montant similaire dans un projet qui serait également financé par le gouvernement du Canada, soit un tiers du financement pour chaque palier. «Il nous reste la confirmation du gouvernement fédéral à obtenir», a souligné M. Morin qui ajoutait que cette aide financière était tout à fait justifiée comme cela fut le cas pour des projets semblables réalisés dans d’autres municipalités.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article