Publicité

23 juin 2020 - 09:54

Plus de 58 000$ pour la SolidariCourse

Débutée le 26 avril dernier à Rivière-du-Loup, la toute première édition de la «SolidariCourse» s’est conclue le samedi 20 juin. Pendant 8 semaines, ce sont plus de 1500 qui se sont donné le relais, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Leur objectif? Amasser le plus de dons possible pour les banques alimentaires du Québec.

Pendant chacune des 7 premières semaines, les régions de Rivière-du-Loup, de l’Outaouais, de Québec-Lévis, de Montréal, de la Rive-Sud, de l’Estrie et du Saguenay-Lac-St-Jean, ont tour à tous pris part à cette belle initiative. Lors de ces 7 premières semaines, ce sont plus de 58 000$ qui ont été amassés pour les banques alimentaires grâce à la générosité des participants et de leur réseau. 

Pour Yvan L’Heureux, créateur et grand mobilisateur derrière cette initiative, la première édition de la SolidariCourse est un succès sur toute ligne. «C'est une énorme fierté solidaire que des gens d'ici au Québec et de partout dans le monde se soient mobilisés pour leur santé et les besoins alimentaires durant la crise. On parle de plus de 15 pays présents qui ont mis en valeur la participation et le plaisir de bouger» explique-t-il avec émotion. 

Les régions de l’Outaouais, de Québec-Lévis et du Saguenay-Lac-St-Jean ont particulièrement bien répondu à l’appel alors qu’un 2e calendrier parallèle a dû être créé, l’agenda régulier étant rapidement complet, et ce, afin de permettre la participation d’un maximum de coureurs.

Marline Côté, responsable de région de Québec-Lévis résume bien l’ambiance autour de la SolidariCourse malgré la distanciation sociale : «On a senti à quel point les gens avaient envie de se mobiliser, de connecter avec les autres et d'essayer de faire une différence à leur façon!». 

Pour conclure cette première édition en beauté, les organisateurs ont choisi d’ouvrir la 8e semaine à toutes les régions, mais également au monde! La SolidariCourse s’est alors transformée en SolidariMonde/SolidariWorld. Ainsi, les participants de la Gaspésie par exemple ont pu prendre part à l’événement, mais des coureurs provenant également de la France, de l’Italie, des États-Unis, de la Belgique, de la Chine, du Japon ou encore de l’Afrique du Sud, pour ne nommer que ceux-ci, ont pu donner leurs couleurs à la SolidariCourse. 

Les coorganisateurs sont unanimes, la SolidariCourse est bien plus qu’une course! «Voir les gens se relayer jour et nuit pour aider leur communauté a été sans aucun doute la plus belle et enrichissante expérience de ma vie» explique Martine Marois, responsable de la Rive-Sud.

«Le jour et la nuit ont été peuplés de souvenirs qui sont voués à nous transporter plus loin, plus positivement, j’en suis convaincue», renchérit Isabelle Bernier, responsable de l’Estrie. Pour Richard Turgeon, responsable de l’Outaouais, la SolidariCourse se résume en quelques mots : «Rêver, aider, solidarité, se dépasser, amitié et générosité. Courir, gravir, sourire et fou rire. 24/7, toute une planète».
 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article