Publicité

27 mai 2020 - 06:55 | Mis à jour : 08:26

Les portes de la Maison Martin-Matte s’ouvrent à ses résidents 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 3

La journée du lundi 1er juin en sera une toute spéciale pour les 15 résidents de la nouvelle Maison Martin-Matte de Trois-Pistoles. Après plusieurs années d’attente, cette date marque le moment où ils pourront finalement commencer à entrer chez eux.

L’accueil s’effectuera progressivement, par étapes, au cours des semaines à venir. Un premier groupe de cinq résidents y entrera ces prochains jours, puis l’arrivée se poursuivra par deux jusqu’au mois de juillet.   

Évidemment, cette étape est synonyme de fébrilité pour les membres de l’Association de personnes handicapées l’Éveil des Basques qui ont piloté ce projet depuis le tout début. La première pelletée de terre, en juillet 2019 avait été spéciale, l’accueil des résidents le sera certainement encore plus. 

«C’est un rêve qui se réalise, confirme d’ailleurs Marie-Ève Ouellet, chargée de projet à l’Éveil des Basques, qui a travaillé d’arrache-pied sur cette réalisation ces dernières années. Ç’a été tellement long, on se pince encore pour réaliser que c’est réel.»

En cours de route, il y a eu des hauts et des bas, des chambardements et même un retour en campagne de financement, mais la ligne d’arrivée est maintenant à portée de vue. Et comme si le projet avait connu son lot de péripéties, la pandémie de COVID-19 n’a que très peu bouleversé les plans établis.

«Quand les activités jugées non essentielles ont été suspendues, il restait environ une semaine de travaux. Ils ont repris dès que le gouvernement a annoncé la relance des chantiers de construction domiciliaire. En ce moment, nous terminons la petite finition et l’aménagement paysager», a précisé Mme Ouellet, soulignant que plusieurs mesures seront également prises à l’intérieur de la résidence pour éviter que le virus y entre et s’y propage. 

La Maison Martin-Matte de Trois-Pistoles, la première dans l’est du Québec, offrira divers services à sa clientèle, dont l’organisation d’activités quotidiennes et domestiques, de la surveillance, de l’animation, des soins infirmiers et de réadaptation. Quinze employés y œuvreront; l’équipe a été complétée ces dernières semaines. 

Ces derniers jours, les résidents et leur famille ont pu avoir un avant-goût de ce qui les attend prochainement, puisque des visites ont été effectuées. Sans surprise les émotions étaient au rendez-vous. 

«Pour certains, ce sera une première expérience en appartement. Ça représente beaucoup, puisque ce sont des gens qui ont toujours voulu avoir leur propre chez-eux, mais c’était impossible en raison de leurs besoins physiques», raconte Marie-Ève Ouellet.

Selon elle, la maison a également plu aux proches. «On nous a dit que c’était au-delà des attentes. De voir que les gens apprécient leur future maison, c’est une belle récompense pour nous», ajoute-t-elle. 

Dès que ce sera possible, l’Éveil des Basques aimerait inaugurer officiellement la Maison Martin-Matte de Trois-Pistoles. On souhaite fêter son ouverture, naturellement, mais aussi en profiter pour remercier la communauté des Basques, sans qui ce projet de 3,1 M$ n’aurait certainement pas pu voir le jour.  
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo à la communauté d'avoir mis à terme ce beau projet et un merci à Martin Matte pour son implication.

    Chenel Lauzier - 2020-05-30 16:12
  • Quel beau projet, Bravo! À tout l’équipe qui a travailler sur ce beau et grand projet. C’est un besoin dans l’Est de Québec. Bonne chance! C’est une belle aventure pour tous les personnes qui vont travailler au près de ces gens. Belle mission🌹

    Ursule Landry - 2020-05-30 09:10
  • Bravo Martin,
    C’était très attendu l’ouverture de cette maison. Bravo Martin pour ce que tu fais pour notre région.
    C’est très apprécié et la région en à vraiment besoin.

    Jeannine Belzile - 2020-05-27 17:37